Le jour de gloire de Button ?

  • A
  • A
Le jour de gloire de Button ?
Partagez sur :

F1 - Jenson Button a de grandes chances d'être sacré champion du monde de F1 ce week-end au Brésil.

Avec quatorze points d'avance sur son coéquipier Rubens Barrichello et seize sur Sebastian Vettel à deux courses du terme de la saison, Jenson Button est tout proche du titre de champion du monde. Le pilote Brawn GP pourrait même être sacré dès ce week-end à l'occasion du Grand Prix du Brésil.Vainqueur il y a quinze jours sur le circuit de Suzuka, Sebastian Vettel a prolongé quelque peu le suspense dans la course au titre de champion du monde. Mais si le pilote Red Bull n'est revenu qu'à deux points de Rubens Barrichello, il compte encore seize longueurs de retard sur le leader du classement pilotes Jenson Button. Même en cas de doublé lors des deux dernières épreuves de la saison, disputées au Brésil et à Abu Dhabi, l'Allemand, qui marquerait alors vingt points, n'a donc quasiment plus aucun espoir de coiffer sur le poteau les deux Brawn GP.A l'inverse, Jenson Button a toutes les raisons de croire en ses chances de remporter le titre dès ce week-end à Sao Paulo. Le Britannique préfère toutefois rester prudent avant d'aborder ce rendez-vous décisif. "Cette année c'est la première fois depuis bien longtemps que le Grand Prix du Brésil n'est pas la dernière épreuve de la saison, mais il se peut que l'on assiste tout de même à un week-end excitant, prédit l'Anglais sur le site officiel de Brawn GP. C'est une course importante pour moi et pour l'écurie en termes de points. Nous avons travaillé dur pour obtenir le meilleur résultat possible. C'est un véritable défi mais nous l'attendions avec impatience".Le précédent HamiltonAutre objectif pour Ross Brawn et sa troupe, décrocher le titre de constructeurs, ce qui serait historique pour une écurie disputant sa première saison. "Avec les deux titres encore en jeu, le GP du Brésil s'annonce palpitant. C'est une course capitale pour l'équipe et pour les pilotes et nous sommes impatients d'être sur le circuit", a ainsi déclaré l'ingénieur britannique, conscient de sa position de force - il leur suffit d'un petit point - mais aussi des aléas de la course.En 2007, Lewis Hamilton disposait de dix-sept points d'avance sur Kimi Räikkönen à deux Grands Prix du terme de la saison, ce qui n'avait pas empêché le Finlandais d'être titré avec une longueur d'avance sur le Britannique. Jenson Button et Brawn GP ne veulent pas connaître pareille mésaventure.