Le joli coup de Lille

  • A
  • A
Le joli coup de Lille
@ REUTERS
Partagez sur :

LA L1 EN UN CLIC - Avec sa victoire (2-1) contre l'OM, Lille repasse en tête du championnat.

Lille au courage. Après une première mi-temps fantastique et un chef d'œuvre d'Eden Hazard, les Nordistes se sont fait rejoindre au score. Mais en toute fin de rencontre, Pierre-Alain Frau a devancé Heinze d'une petite semelle pour offrir la victoire au LOSC (2-1). Une petite semelle qui a son importance puisque Lille récupère son fauteuil de leader. A lire : Lille l'a mérité

Eden Hazard inscrit un but d'anthologie :

Lyon s'accroche. Les Lyonnais ne veulent pas lâcher. Opposés à la lanterne rouge, Arles-Avignon, l'OL s'est baladé (5-0) et revient à quatre points du leader Rennais. Double satisfaction pour les hommes de Claude Puel qui ont enregistré le retour de leur attaquant, Lisandro Lopez. Après un mois d'absence, l'Argentin s'est régalé. Pied droit, pied gauche et une tête. Trois buts qui devraient lui redonner confiance à dix jours du match retour de Ligue des champions contre le Real Madrid. A lire : Lisandro fait danser Lyon

Et de cinq pour Rennes. Un missile de Boukari et une nouvelle victoire pour les Rennais (1-0) à Montpellier. Les Bretons sont inarrêtables : cinq victoires consécutives, c’est un record cette saison. En fin de rencontre, les joueurs de Frédéric Antonetti ont souffert mais ont su préserver l'essentiel. Les Lillois sont prévenus : s'ils veulent garder leur place de leader, ils devront impérativement s'imposer à Marseille. A lire : Rennes, le vent en poupe

Un trou dans les gants. Sur l'unique but de la rencontre, Razak Boukari a bien été aidé par le gardien de Montpellier, Geoffrey Jourdren, coupable d'une grosse faute de main. Ses défenseurs plaideront pour un mauvais rebond. Mais les mauvaises langues ne pourront s'empêcher de lui recommander de mettre un peu plus de colle dans ses gants au prochain match.

Le PSG se fait surprendre. Ces petits détails pourront avoir leur importance en fin de saison. Paris a dominé tout le match mais s'est incliné (1-0) à Auxerre. Une erreur défensive de Tiéné a permis à Chafni d'inscrire le seul but de la rencontre. Une frappe de "mule" de 25 mètres sur laquelle Apoula Edel n'a rien pu faire. Avec cette nouvelle défaite, le PSG se retrouve à cinq longueurs de Rennes. A lire : Paris (re)tombe dans le panneau

Bordeaux souffle un peu. Enfin un peu d'air pour les Bordelais. Après des zones de turbulences ces dernières semaines, les Girondins se sont imposés à Brest (3-1). Grâce notamment à un très bon Céric Carrasso, impeccable sur sa ligne, les Bordelais reviennent à la septième place et peuvent respirer. Enfin. A lire : Bordeaux se refait une santé

"Sainté" n'y est plus. A la lutte pour le podium à la fin de l'année 2010, les Verts s'effondrent totalement en 2011. Avec une quatrième défaite consécutive (1-0) sur la pelouse de Caen, "Sainté" retombe à la dixième place du classement. Les deux équipes avaient décidé de fermer le jeu samedi soir. Un triste spectacle mais un 0-0 aurait pu convenir aux Verts. C'était sans compter sur Youssef El-Arabi qui a bien su tirer profit de la fébrilité stéphanoise en défense. A lire : Saint-Etienne boit la tasse

Toulouse encore moins. Le TFC avait bien rivalisé avec Lille, Rennes et le PSG avant de s'incliner. Trois défaites cruelles pour les Toulousains qui méritaient mieux dans ces trois rencontres. Mais s'incliner contre les cadors du championnat était compréhensible. En revanche, perdre à domicile (1-0) contre Sochaux l'est beaucoup moins. Le TFC va devoir revoir ses ambitions. Tout proche des meilleurs il y a encore quelques semaines, le TFC va désormais se battre pour ne pas descendre...

Et les buts ? Le championnat de France est bien connu pour son manque de spectacle. Mais à ce point... Seuls quatre buts ont été inscrits en sept rencontres samedi. C’est pour l’instant le samedi le moins prolifique en Ligue 1. Nice-Lens, Valenciennes-Monaco et Lorient-Nancy se sont terminés sur un bien triste 0-0. Il fallait en fait attendre dimanche pour voir des buts. Douze buts en trois rencontres, c'est trois fois plus que samedi.

Les arbitres au niveau. Les arbitres de Ligue 1 étaient suspendus samedi soir après leur fronde contre la Ligue. Ils ont été remplacés par des arbitres de National qui ont très bien géré la pression. Aucune décision n'a été contestée et toutes les rencontres se sont très bien déroulées.