Le Heat repousse la crise

  • A
  • A
Le Heat repousse la crise
Partagez sur :

Alors que le début de saison manqué pourrait coûter sa place à son entraîneur Erik Spoelstra, le Heat a assuré l'essentiel en renouant avec la victoire face à des Wizards toujours fanny loin de Washington. Portés par les 30 points de LeBron James et les 26 points de Dwyane Wade, les Floridiens se sont relancés avec un succès 105-94. De leurs côtés, Jazz et Mavs ont déroulé.

Alors que le début de saison manqué pourrait coûter sa place à son entraîneur Erik Spoelstra, le Heat a assuré l'essentiel en renouant avec la victoire face à des Wizards toujours fanny loin de Washington. Portés par les 30 points de LeBron James et les 26 points de Dwyane Wade, les Floridiens se sont relancés avec un succès 105-94. De leurs côtés, Jazz et Mavs ont déroulé. LE MATCH DE LA NUIT Alors que les rumeurs vont bon train, en Floride, quant au prochain renvoi d'Erik Spoelstra, l'entraîneur du Heat a peut-être sauvé sa tête, ce lundi, grâce à une entrevue avec son double MVP LeBron James. Tout du moins, ses troupes lui ont offert un premier sursis en s'imposant 105-94 face aux Wizards. Un succès néanmoins attendu puisque les Floridiens sont le plus souvent à leurs aises dès qu'il s'agit de se mesurer à des équipes de second plan. Pour autant, alors qu'il restait sur une maigre victoire lors de ses cinq derniers matches, le Heat a également franchi la barre des 100 points pour la première fois en sept matches. Une performance qui tombe bien puisque le tête à tête entre LeBron James et son entraîneur portait essentiellement sur les carences offensives observées depuis le coup d'envoi de la saison. Et force est de constater que l'ancienne icône de l'Ohio a montré le bon exemple avec ses 20 points inscrits au cours de la première période, Dwyane Wade prenant le relais après la pause en signant 15 points au cours du seul troisième quart. Avec respectivement 30 points, 6 rebonds, 5 passes et 26 points, 8 rebonds, 6 passes, James et Wade ont évidemment été les deux principaux artisans de cette victoire capitale, Chris Bosh complétant le tableau avec 20 points malgré un modeste 5 sur 14 aux tirs. Et tant pis si le reste du collectif floridien n'a guère été inspiré, James Jones suivant ainsi avec seulement 7 petits points. Face à des Wizards privés de leur nouvelle vedette John Wall, toujours en délicatesse avec un genou, il ne fallait en effet pas plus que la bonne tenue du Big Three local. Andray Blatche et Gilbert Arenas ont bien signé 26 et 23 points, le Heat a en effet fait la course en tête, comptant même jusqu'à 22 unités d'avance dans le dernier quart avant de lâcher du lest dans les ultimes minutes. De quoi suffire au bonheur de Spoelstra, désormais 100 victoires en saison régulière. "Les gars ont fait un très grand match. Le week-end a été difficile et on a répondu présent. On a notamment augmenté notre intensité physique, notamment près du cercle et ça a fait la différence. Il faut continuer avec le même état d'esprit." savourait ainsi le coach floridien à l'issue de la rencontre... LES FRANÇAIS Nuit des plus calmes pour le camp tricolore. Deux Français seulement étaient en effet au programme de ce lundi et la seule bonne nouvelle est bien qu'ils ont eu droit, tous les deux, à quelques minutes de jeu. A Miami, Kevin Seraphin a en effet participé à la défaite de ses Wizards, l'ancien Choletais apparaissant 8 minutes pour un fanny aux tirs à 0 sur 2 et 2 rebonds et 1 passe. Même constat du côté de Dallas où Ian Mahinmi n'a fait que passer lors du derby texan face à Houston. Tandis qu'Alexis Ajinça ronge son frein et que Rodrigue Beaubois poursuit sa convalescence, Mahinmi a en effet dû se contenter de 4 minutes pour un maigre rebond dans le nouveau succès des Mavs 101-91. LA STAT Les Lakers à l'arrêt et la série gagnante des Spurs interrompue ce week-end, les deux équipes en forme de la Ligue sont à chercher du côté de Dallas et de Salt lake City. Mavs comme Jazz ont en effet aligné un sixième succès de rang ce lundi, Dallas enlevant le derby texan face à Houston 101-91 avec notamment 20 points-10 rebonds de Dirk Nowitzki et 19 points de Caron Butler et Utah s'imposant finalement aisément 109-88 face à Milwaukee grâce à Al Jefferson et Deron Williams, 22 points chacun et respectivement 11 rebonds et 10 passes. Mais la performance statistique de la nuit est à mettre au crédit de Russell Westbrook, auteur de 12 de ses 25 points dans le 14-0 décisif passé par le Thunder au cours du quatrième quart de sa rencontre face aux Hornets. Alors que La Nouvelle-Orleans faisait la course en tête, Oklahoma City a renversé son hôte pour l'emporter 95-89. Auteur de six points consécutifs pour égaliser, le meneur du Thunder, par ailleurs auteur de 11 passes, a ensuite enchaîné layup et tir primé pour permettre aux siens de prendre leurs aises 88-81 avec moins de deux minutes à jouer. Kevin Durrant, 26 points-11 rebonds au compteur, n'avait dès lors plus qu'à sceller le sort du match en assurant quatre lancers dans les ultimes secondes.