Le Heat refait le coup

  • A
  • A
Le Heat refait le coup
Partagez sur :

Les Sixers ont à nouveau laissé passer leur chance. Comme lors de la première manche, Philadelphie a en effet longtemps fait la course en tête, mais c'est bien Miami et son Big Three qui ont enlevé le match 3 en Pennsylvanie, les Floridiens l'emportant 94-100 et menant désormais 3-0 dans leur série du premier tour face à des Sixers trop tendres.

Les Sixers ont à nouveau laissé passer leur chance. Comme lors de la première manche, Philadelphie a en effet longtemps fait la course en tête, mais c'est bien Miami et son Big Three qui ont enlevé le match 3 en Pennsylvanie, les Floridiens l'emportant 94-100 et menant désormais 3-0 dans leur série du premier tour face à des Sixers trop tendres. Dwyane Wade se porte mieux. Merci pour lui. Mis sur le flanc par une migraine en début de semaine, au point de manquer l'entraînement dominical et d'apparaître diminué pour le match 2 disputé mardi, la star floridienne tenait en effet la grande forme pour le déplacement à Philadelphie. "Je me sentais beaucoup mieux, pouvait bien lancer le champion 2006, les sensations son revenues et je sens mieux le jeu." Et il fallait bien ça pour venir à bout de Sixers bien décidés à profiter du retour à la maison pour relancer la série par un premier succès. Deux minutes ont d'ailleurs suffi à donner le ton de la soirée. Le temps d'enquiller leurs quatre premiers tirs et Philadelphie démarrait par un 9-0 qui soulevait la foule du Wachovia Center. Un début de match qui n'était pas sans rappeler le match 1... Et hélas pour les Sixers, les similitudes n'allaient pas s'arrêter à ce faux-départ des Floridiens. Miami parvenait ainsi à faire l'essentiel de son retard dès le deuxième acte, virant à la pause avec deux petits points de débours (52-50), puis à passer en tête au retour des vestiaires. Mais alors qu'on pensait les hommes d'Erik Spoelstra partis pour poser la main sur le match, les hôtes de la soirée en remettaient une couche en passant un 12-0 à leurs visiteurset obligeaient finalement le Heat à patienter jusque dans le dernier quart pour prendre enfin les commandes. Et encore, sans échapper à une dernière frayeur dans les ultimes minutes, Lou Williams manquant ainsi un tir primé qui aurait permis à Philadelphie de revenir à une longueur avec à peine plus de trois minutes à jouer. Dwyane Wade frôle le triple-double De quoi aviver les regrets, côté 76ers. "On a bien commencé, mais il était difficile de maintenir ce niveau tout au long du match, avouait ainsi Elton Brand, le plus en vue chez les Sixers avec ses 21 points et 11 rebonds, dès qu'on baissait le pied, ils en profitaient. Dwyane et LeBron nous ont vraiment fait mal. Ils étaient très dur à arrêter." A tel point que les deux compères s'en sont donnés à coeur joie. Le premier a frôlé le triple-double avec 32 points, 10 rebonds et 8 passes et le second y est allé de son double-double en compilant 24 points et 15 rebonds pendant que Chris Bosh complétait le tableau avec 19 points. Malgré son joli double-double, rehaussé par un réussi 8 sur 15 aux tirs, le double MVP en titre n'en avait d'ailleurs que pour son partenaire. "Dwyane a fait un match incroyable. Il a inscrit des paniers fantastiques et a porté l'équipe. On joue désormais comme une équipe qui n'a plus le droit de perdre et il faut continuer pour en finir dès dimanche." expliquait ainsi un King James victime d'une lourde chute dans les dernières minutes et obligé de récupérer brièvement sur le banc floridien. Pas de quoi finalement remettre en cause le troisième succès des hommes d'Erik Spoelstra, le double-double de Brand ou les 20 points de Jrue Holiday restant insuffisants. Reste à savoir si les hommes de Doug Collins peuvent faire mieux, dimanche, pour éviter de finir leur saison sur un sweep...