Le Heat assure l'essentiel

  • A
  • A
Le Heat assure l'essentiel
Partagez sur :

Première rencontre de playoffs et première victoire pour les Tres Amigos de Miami. Pour le match d'ouverture de sa série face aux Sixers, le Heat n'en a pas moins souffert pour s'imposer 97-89 avec notamment 25 points de Chris Bosh.

Première rencontre de playoffs et première victoire pour les Tres Amigos de Miami. Pour le match d'ouverture de sa série face aux Sixers, le Heat n'en a pas moins souffert pour s'imposer 97-89 avec notamment 25 points de Chris Bosh. Et Dwyane Wade a surgi ! Inhabituellement discret, la faute à plusieurs passages sur le banc en raison des fautes, la star du Heat n'a finalement eu besoin que d'à peine deux minutes pour faire la différence. Le temps d'inscrire deux paniers décisifs, dont un magnifique tir en déséquilibre plus la faute, et d'en finir avec la résistance des Sixers. "J'ai attendu que le jeu vienne à moi, sans forcer, mais plutôt en distribuant la balle car leur défense était bien en place. Et j'ai juste été un peu plus agressif sur la fin." se contentait pourtant d'expliquer le champion 2006 à l'issue de la rencontre. Une agressivité évidemment bienvenue pour une formation du Heat devant composer avec des Sixers particulièrement accrocheurs. Alors qu'ils pensaient avoir fait le plus dur en signant un 26-7 au cours du deuxième quart, oubliant ainsi un faux-départ synonyme de 14 points d'écart dès le premier acte, les Floridiens ont en effet vu leurs visiteurs inscrire 12 points à la suite dans la dernière ligne droite. De quoi leur permettre de recoller à un point (88-87), et ce alors que les hommes d'Erik Spoekstra avaient compté jusqu'à 16 longueurs d'avance dans le troisième quart. "On sait qu'on ne part pas avec les faveurs des pronostics, mais comptez sur nous pour ne rien lâcher. On croit en nous et on sait qu'on peut créer la surprise." lança ainsi Thaddeus Young, par ailleurs meilleur marqueur des siens avec 20 points et 11 rebonds en sortant du banc. Si Lou Williams et Andre Iguodala ont été bien moins en réussite, le second devant notamment se contenter de 4 points pour aller avec ses 8 rebonds et 9 passes, Jrue Holiday et Elton Brand, respectivement 19 et 17 points au compteur, ont donné aux Sixers de allures de Big-Three. Une triplette néanmoins bien plus discrète que celle déposée par le Heat. Car si Dwyane Wade n'a donc pas affolé les compteurs avec ses 17 points à 6 sur 13, Chris Bosh et LeBron James ont fait le travail, compilant respectivement 25 points-12 rebonds et 21 points-14 rebonds avant de voir leur compère sceller la victoire, la première depuis 2006 lors d'un match 1 d'une série de playoffs. Et Miami aura l'occasion de confirmer ce succès dès lundi pour le deuxième match de la série.