Le Havre se replace

  • A
  • A
Le Havre se replace
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 2 - Le club normand remonte à la 5e place après son succès face à Guingamp (2-1).

LIGUE 2 - Le club normand remonte à la 5e place après son succès face à Guingamp (2-1). Si ce n'est Nîmes, tombeur d'Ajaccio vendredi soir (2-0), la plupart des prétendants déclarés à l'élite, lancés à la poursuite d'un FC Metz pour l'heure détenteur du troisième et dernier sésame, avait failli lors de cette 30e journée de L2. Pas Le Havre, qui ce lundi n'a pas laissé passer l'opportunité de recoller au peloton de tête. Relégué ce week-end au neuvième rang, le HAC pointe désormais en cinquième position du classement, niché entre Nîmes et Arles-Avignon, à seulement trois points de Metz. Un véritable bond que les Normands doivent à leur victoire sur Guingamp, même si cette dernière fut plus compliquée à obtenir qu'il n'y paraît. Dès la 4e minute, un frisson parcourait les travées de Jules-Deschaseaux tandis que Scarpelli s'écroulait dans la surface des Bleus, manifestement accroché par un Kana-Biyik en retard. Seulement l'arbitre ne bronchait pas et épargnait des Normands bien mal entrés dans la partie. Ce retard à l'allumage des locaux était confirmé dans la foulée, tandis que Diallo – le Guingampais – décochait une tête hors cadre (17e). Si bien qu'il fallait attendre une demi-heure pour voir les Havrais s'enhardir et Mesloub prendre sa chance. Sans précision toutefois (32e). Jovial ouvre la marque Et alors que l'on s'acheminait doucement vers un score de parité à la pause, Jovial ponctuait la première véritable action construite des Normands. Plus prompt que Gauclin, celui-ci inscrivait alors son troisième but de la saison (1-0, 43e), avant de manquer le doublé d'un cheveu peu après la reprise, tenu en échec cette fois par le portier breton (48e). Ce n'était cependant que partie remise puisqu'avant même l'heure de jeu, l'ancien attaquant de Beauvais doublait sa propre mise, de la tête, à la retombée d'un centre parfait de l'intenable Mesloub (2-0, 57e). Malgré la réduction du score de Gilmar dans le temps additionnel (2-1, 93e), la victoire ne fuyait plus dès lors des Havrais bien payés sur cette rencontre. D'autant que Koné rejoignait prématurément les vestiaires pour un tacle appuyé sur Mesloub (60e). Une semaine après avoir remporté son tout premier match en championnat depuis le 1er décembre, l'En Avant rechutait, contraint de demeurer dans une zone rouge dans laquelle Châteauroux l'avait plongé trois jours auparavant. Aux antipodes du classement en revanche, le HAC s'est donné des raisons d'espérer...