Le HAC se place

  • A
  • A
Le HAC se place
Partagez sur :

En dominant Metz (2-1) vendredi soir lors de la 17e journée de Ligue 2, les Havrais ont enregistré une 12e rencontre de rang sans défaite en championnat pour se positionner au pied du podium, à égalité avec Sedan, tenu en échec par Reims (0-0), et à une longueur d'un leader tourangeau qui s'incline pour la deuxième fois consécutive, sur la pelouse de Dijon (3-2).

En dominant Metz (2-1) vendredi soir lors de la 17e journée de Ligue 2, les Havrais ont enregistré une 12e rencontre de rang sans défaite en championnat pour se positionner au pied du podium, à égalité avec Sedan, tenu en échec par Reims (0-0), et à une longueur d'un leader tourangeau qui s'incline pour la deuxième fois consécutive, sur la pelouse de Dijon (3-2). Et si le Havre était bien un sérieux candidat à la montée ? En embuscade depuis quelques semaines, les Havrais se sont imposés 2-1 vendredi soir face à Metz pour se positionner en plein coeur du peloton de tête à seulement une petite longueur d'un leader tourangeau en souffrance à Dijon (défaite 3-2), et en attendant les matches du Mans et d'Evian, qui peuvent à leur tour s'emparer de la première place. Un objectif qui pourrait bientôt devenir celui des Normands s'ils continuent sur leur lancée, eux qui ont enregistré face aux Lorrains un douzième match consécutif sans défaite en championnat. Les hommes de Cédric Daury se sont pourtant fait peur puisqu'après l'ouverture du score de Jovial (1-0, 30e) et le superbe coup-franc de Fofana (2-0, 57e), ils allaient quelque peu se relâcher en laissant les Messins revenir grâce à Diagne (2-1, 89e), avant de voir les visiteurs du soir toucher du bois dans la foulée. Avec 28 points, les voilà désormais à égalité avec Sedan, qui n'a su profiter du revers tourangeau pour monter sur le trône en concédant un triste 0-0 face à Reims. Défait à Cognac en Coupe de France (2-1) et par le Mans en début de semaine (0-1), Tours chute pour la troisième fois de rang face à Dijon et doit donc vite se ressaisir. Ça va mieux en revanche pour Angers, qui a renoué avec le succès face à Châteauroux (2-1), grâce à Keserü et Charbonnier dans les dernières minutes, après trois matches sans victoire en championnat. Les Castelroussins manquent eux une belle occasion de recoller au peloton de tête tout comme Nantes, tombé à Istres (2-1) malgré l'ouverture du score de Rodelin, l'homme en forme des Canaris. Le Nîmes de Noël Tosi se donne lui un peu d'air en arrachant un précieux succès contre Vannes (2-1) grâce à une réalisation de Moukandjo Bile dans le temps additionnel, tandis que le match des relégués entre Boulogne et Grenoble (2-0) a permis à Thil d'inscrire son 6e but de la saison et à Grenoble de couler encore un peu plus. Ça va commencer à se voir...