Le Guen en "petit outsider"

  • A
  • A
Le Guen en "petit outsider"
@ Reuters
Partagez sur :

COUPE DU MONDE - Le sélectionneur du Cameroun tempère les chances de victoire des Lions.

COUPE DU MONDE - Le sélectionneur du Cameroun tempère les chances de victoire des Lions.Appelé en urgence pour qualifier les Lions indomptables pour la Coupe du monde, Paul Le Guen a réussi son pari en renversant une tendance fortement compromise dans leur poule (un point après deux matches). Après l'élimination par l'Égypte en quarts de finale de la CAN (3-1 a.p.) en janvier dernier, le sélectionneur du Cameroun pense que son équipe a appris de ce revers. "On a essayé d'en tirer tous les enseignements, on a du mal à entrer dans la compétition, les joueurs titulaires ont eu du mal à faire la transition entre leur club et la sélection", a-t-il expliqué dans Europe 1 Foot, vendredi. "Là, ce sera plus facile je pense, car on a beaucoup plus de temps pour préparer les choses".Et ces choses, à savoir la Coupe du monde, les Lions les ont préparées à Linz, en Autriche, à l'instar de beaucoup d'autres sélections. "C'est un endroit adapté, les terrains sont bons, le climat est tempéré, ça réunit beaucoup d'avantage", a-t-il expliqué. Après un parcours difficile en qualifications, que peut espérer le Cameroun lors de cette Coupe du monde ? "Je veux bien que l'on soit dans les petits outsiders. On a des qualités, on peut faire mieux qu'à la CAN, on a des atouts pour ça, l'effectif a été renouvelé. Mais on n'a pas les arguments de l'Espagne, des Pays-Bas, du Brésil et d'autres nations encore". Les Pays-Bas, le Cameroun les retrouvera dans un groupe intéressant qui comprend également le Danemark et le Japon.Écoutez Paul Le Guen au micro de Jean-Charles Banoun: Figure de proue de l'effectif camerounais, Samuel Eto'o, qui dispute samedi la finale de la Ligue des champions avec l'Inter, ne rejoindra ses équipiers qu'après une semaine de repos. Comme beaucoup d'observateurs, Le Guen a été bluffé par sa performance en tant que défenseur latéral en demi-finale retour de la Ligue des champions, face au Barça (0-1). "Il a été performant à ce poste de défenseur latéral. Cette saison, il a eu un passage difficile lors de son retour de la CAN. Mais depuis plusieurs semaines, lorsqu'il joue attaquant, à gauche ou à droite, il est vraiment très utile à son équipe". Et le technicien breton regrette de ne pas pouvoir compter sur d'autres Samuel Eto'o dans son effectif."Il y a des arguments à d'autres postes, comme Stéphane Mbia, Alexandre Song. Mais, ce qui fait le plus défaut, c'est l'habitude du haut niveau, le fait d'avoir des joueurs titulaires dans les grands clubs, voilà ce qui manque pour franchir un cap". Concernant Mbia, Le Guen hésite encore à le faire jouer latéral droit, comme ce fut le cas en amical contre l'Italie, le 3 mars dernier (0-0). "Il y a plutôt pléthore en défense centrale, et contre l'Italie, il a été très bon. Ses prestations avec l'OM en défense centrale me font bien sûr réfléchir. J'aimerais bien qu'il puisse joueur un peu partout..." Comme les 23 autres sélectionneurs des pays qualifiés, Le Guen est à l'heure des choix. Et ils ne son pas toujours simples.