Le Guen dans le viseur

  • A
  • A
Le Guen dans le viseur
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - L'entraîneur du Cameroun est critiqué par ses joueurs.

CM 2010 - L'entraîneur du Cameroun est critiqué par ses joueurs.Face aux médias, Paul Le Guen n'a jamais vraiment été à l'aise. Son passage sur le banc au PSG l'a confirmé. Il s'est même souvent fait très discret. Mais lundi soir, à l'issue de la défaite du Cameroun face au Japon dans le groupe E (0-1), il n'a pas pu échapper à une conférence de presse mouvementée, surtout pour lui. La prestation sans aucun mordant des Lions indomptables a tellement déplu à la presse du pays que les journalistes s'en sont donné à coeur joie dès que le technicien breton s'est présenté devant eux."Vous avez exigé un salaire conséquent, des primes faramineuses, un avion, un staff technique... Que doit vous donner le Cameroun pour que vous gagniez des matches ?" Voilà le genre de questions auxquelles a été confronté Paul Le Guen, déjà meurtri par la qualité de jeu de ses joueurs quelques minutes plus tôt. Mais par-dessus tout, les plumitifs camerounais n'ont pas compris pourquoi Samuel Eto'o avait évolué tout le match sur le flanc droit, lui qui représente la meilleure arme offensive de l'histoire de la sélection.Buteur dans l'âme, l'attaquant de l'Inter Milan a dû se contenter de quelques débordements, laissant l'axe à un Pierre-Achille Webo guère en réussite. Une situation qu'il a mal vécue. Forcément. Quelle raison a pu pousser Paul Le Guen à ne pas aligner son finisseur le plus accompli en pointe, sa position de toujours ? Samuel Eto'o se le demande encore. "A la fin de cette Coupe du monde, Paul devra rendre compte à ses dirigeants, qui lui ont fait confiance. Et moi, en tant que joueur et capitaine de cette équipe, je devrai faire pareil, a-t-il déclaré au micro de Canal+. J'ai joué dans un registre qu'il souhaitait parce qu'il trouvait que l'équipe avait peut-être un coup à jouer si je jouais à droite. Alors j'ai défendu comme un latéral, j'ai attaqué..."Le Guen "assume" le positionnement d'Eto'oEn clair, l'attaquant camerounais met la pression sur son sélectionneur avant le prochain match des Lions indomptables, samedi contre le Danemark. Une rencontre décisive puisqu'en cas de défaite, ils diraient sans doute adieu à l'Afrique du Sud. "Je suis le meilleur buteur de l'équipe nationale de l'histoire du football camerounais parce que j'ai joué à un certain poste, a-t-il repris. Cela n'empêche pas que si le coach me dit: 'Samuel, tu dois aider l'équipe à cet endroit', je crois que je dois le faire." Même s'il préfèrerait s'abstenir. Paul Le Guen est donc attendu au tournant face aux Danois. D'autant que le positionnement de Samuel Eto'o, qu'il "assume", n'est pas le seul problème à régler d'ici samedi.Son coaching, non plus, n'a rien apporté de très concluant devant les Nippons, ce que la presse locale n'a pas manqué de lui signifier. Si le Cameroun devait sortir de cette Coupe du monde dès le premier tour, son mandat à la tête de l'équipe pourrait ainsi être écourté. "J'attendais mieux surtout en première mi-temps. Les joueurs se sont battus ensuite de façon désordonnée. Je suis déçu pour eux, n'a-t-il pu que déplorer après la défaite. Désormais, on sait qu'on doit gagner contre le Danemark." Le salut des Lions indomptables passe par là. Leur salut dans ce Mondial, non. Car il leur faudra plus que trois points pour se qualifier en huitièmes de finale. Un objectif dont ils sont encore loin. Très loin.