Le Graët : "c'est très encourageant"

  • A
  • A
Le Graët : "c'est très encourageant"
@ Europe 1
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Le président de la FFF a apprécié la performance des Bleus, mercredi.

Noël Le Graët a vécu, mercredi soir, à Montpellier, son premier match de l'équipe de France en tant que président de la Fédération française de football (FFF). Et visiblement, l'ancien dirigeant de l'En Avant Guingamp, élu à la tête de la FFF le 18 juin dernier, a aimé ce qu'il a vu. "C'est très encourageant" a-t-il souligné, jeudi, au micro d'Europe 1. "L'équipe de France, par séquences, a montré de grandes qualités. Le spectacle était très agréable. C'est une équipe technique, jeune, qui va de l'avant."

"Le spectacle a été très bon", convient Noël Le Graët :

Après avoir trouvé un accord avec Raymond Domenech, le président de la FFF sait que le rayonnement de l'équipe de France constitue désormais l'une de ses priorités. "Le foot français est souvent jugé par son équipe nationale et il faut analyser cela de façon très sereine", souligne-t-il. "Il y a des cycles dans le football. Aujourd'hui, la France se cherche une équipe, des joueurs vedettes. On a toujours eu d'énormes résultats avec un Platini, un Zidane. On attend peut-être à ce que Benzema soit encore plus conquérant, de meilleure qualité, mais on a pour la première fois depuis très longtemps un groupe de très jeunes joueurs très forts techniquement."

Avant de partir à l'assaut des sommets, et même de l'Espagne en éliminatoires de la Coupe du monde 2014, Noël Le Graët tient à souligner que l'avenir des Bleus passe surtout par l'Albanie et la Roumanie, où les joueurs de Laurent Blanc disputeront les 2 et 6 septembre prochains deux "matches capitaux" dans la course à la qualification pour l'Euro 2012, le "premier objectif" des Bleus dans l'immédiat.

"On n'est pas champion du monde en permanence"

Au-delà des résultats, le président de la 3F n'ignore pas non plus que la dernière Coupe du monde a laissé des traces, notamment dans la perception que les Français ont de leurs joueurs. "En général, ils (les joueurs) font leur métier avec beaucoup de passion", tient-il à préciser. "Ils sont très médiatisés parce que les gens le demandent. Ils sont vus plus que d'autres, parfois malgré eux, ce sont aussi des gens de spectacle."

Et le nouveau boss du foot français de réclamer un peu de temps, alors que l'attente, et semble-t-il le ressentiment autour des Bleus sont toujours aussi forts, comme le montre la question Europe 1 du jour. Ainsi, seuls 19% des sondés ont été convaincus par leur prestation de mercredi soir, quand bien même celle-ci fut plutôt de bonne qualité.

"On n'a pas été premiers très souvent. On n'est pas champion du monde en permanence", tient à préciser Noël Le Graët. "On a de très bonnes équipes lorsque les hommes sont complémentaires, et je pense qu'on a un chemin qui s'éclaircit et une équipe qui devrait donner satisfaction dans très peu de temps." Les espoirs et la confiance semblent être déjà là. Ne manquent plus que les résultats. Et en bon entrepreneur, Noël Le Graët sait que c'est le plus important.