Le Ghana poursuit son rêve

  • A
  • A
Le Ghana poursuit son rêve
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Le Ghana s'est qualifié pour les quarts aux dépens des Etats-Unis (1-2 a.p.).

CM 2010 - Le Ghana s'est qualifié pour les quarts aux dépens des Etats-Unis (1-2 a.p.). "Tout le continent nous soutient et nous allons lui faire honneur". John Mensah, le capitaine ghanéen, a tenu ses promesses. Seule équipe africaine encore en lice dans la Coupe du monde 2010, le Ghana s'est qualifié pour les quarts de finale, samedi, aux dépens des Etats-Unis (1-2) après prolongation. Une performance historique. Jusque là seuls le Cameroun en 1990 et le Sénégal en 2002 avaient réalisé cet exploit. Et pour entrer dans les annales du football africain et mondial, le Ghana aura su aller saisir sa chance. Leaders presque surprise de son groupe - devant l'Angleterre - à l'issue de la phase de poule, les Etats-Unis, soulagés de ne pas affronter l'Allemagne, pensaient avoir trouvé avec le Ghana un adversaire à sa mesure. Pourtant, le début de match tourne rapidement à l'avantage des Black Stars. Que ce soit dans l'impact physique ou dans la création offensive, les hommes de Milovan Rajevac imposent leur domination à des Boys incapables de prendre le pouls de la rencontre. Et la sanction est immédiate pour l'équipe américaine. Suite à un festival au milieu de terrain, Boateng décoche, à l'entrée de la surface de réparation, une frappe à ras de terre qui fait mouche (5e, 0-1). Le but décisif de Gyan Si cet avantage confère au Ghana encore plus d'assurance dans son jeu, ni Asamoah (27e) ni Boateng, pourtant auteur d'une frappe avisée (29e), ne parviennent à tromper de nouveau la vigilance du gardien américain Howard. Inquiétant pour les Etats-Unis dont la seule véritable occasion en première période échoue sur une bonne sortie du portier ghanéen Kingston face à Findley (34e). Une mésaventure que connaît également le Ghana lorsque Asamoah vient buter sur Howard (37e). Menés seulement 1-0 à la pause, les Etats-Unis peuvent garder espoir, à charge pour Bob Bradley, le sélectionneur américain, de remotiver ses Boys dans les vestiaires. Et le discours du technicien a été entendu. En seconde période, Dempsey et consorts retrouvent leur allant offensif, un effort rapidement payant. Feilhaber, tout juste entré en jeu, alerte déjà Kingston. La véritable récompense intervient quelques minutes plus tard. Suite à une faute de Jonathan Mensah sur Dempsey dans la surface de réparation, les Etats-Unis égalisent sur un penalty transformé par Donovan (62e). Tout reste à faire entre les deux équipes. Altidore (67e) puis Bradley (76e) croient faire pencher la balance côté américain, en vain. Altidore, de nouveau dans ses oeuvres, manque le cadre pour quelques centimètres (81e)... L'occasion manquée de trop ? Obligées d'en passer par une séance de prolongation, les deux formations jettent leurs dernières forces dans la bataille et à ce petit jeu, le Ghana reprend l'avantage. D'une frappe enlevée, Gyan, le joueur du stade Rennais, surprend Howard (93e, 1-2). Le but de la qualification pour les quarts de finale, un stade que le Ghana n'avait encore jamais atteint jusqu'alors ! Face à l'Urguguay, le 2 juillet prochain, les Black Stars tenteront de faire rêver l'Afrique encore un peu plus...