Le gardien de l'équipe d'Allemagne est décédé

  • A
  • A
Le gardien de l'équipe d'Allemagne est décédé
Partagez sur :

FOOTBALL - Robert Enke, le gardien de l'équipe d'Allemagne, est décédé mardi à l'âge de 32 ans.

Le gardien de l'équipe d'Allemagne de football, Robert Enke, se serait suicidé à un passage à niveau, a annoncé mardi la police allemande. Gardien de l'équipe d'Hanovre, il comptait huit sélections, sa dernière le 12 août 2009 face l'Azerbaïdjan, et était fortement pressenti pour être le titulaire du poste pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.Robert Enke est décédé mardi à l'âge 32 ans. La police a constaté la mort du gardien de but allemand à 18h25, au niveau d'un passage à niveau, écrasé par un train alors qu'il était dans sa voiture. Si les causes officielles de la mort ne sont pas encore connues, la piste du suicide est confirmée. "Je peux confirmer qu'il s'agit d'un suicide. Robert s'est suicidé peu avant six heures (18H00)", a ainsi déclaré son ami et conseiller Jörg Neblung, à l'agence sportive allemande SID.Martin Kind, le président du club d'Hanovre explique dans des propos rapportés par l'agence de presse Deutsche Presse-Agentur : "Il était instable, même si cela n'était pas forcément visible pour l'opinion publique". En 2006, le joueur avait en effet eu la douleur de perdre sa fille, âgée de 2 ans, et atteinte d'une malformation cardiaque. Il avait, avec sa femme, adopté une petite fille en mai, désormais âgée de huit mois.Pressenti pour la Coupe du mondeRobert Enke, longtemps doublure de Jens Lehmann jusqu'à l'Euro 2008, commençait à faire son trou en sélection, au sein de laquelle Joachim Löw en avait fait un titulaire. Malheureusement, à la mi-août, et à la suite de sa huitième et dernière sélection, le natif de Iéna a souffert d'une infection des intestins, des bactéries qui l'ont tenu éloigné des terrains jusqu'à la fin octobre. Jugé trop juste, il n'avait pas été convoqué pour les matches amicaux des 14 et 18 novembre face au Chili et à la Côte d'Ivoire. Oliver Biehroff, le manager de la Mannschaft s'est déclaré très ému par la nouvelle. "Nous sommes sous le choc. Je ne sais pas quoi dire", a ainsi déclaré l'ancien Monégasque, relayé par la Fédération allemande de football: "L'équipe allemande a appris avec une grande douleur le décès de Robert Enke"