Le feu aux lacs !

  • A
  • A
Le feu aux lacs !
Partagez sur :

Le rallye de Finlande, anciennement rallye des milles lacs, disputé dès jeudi marque le début de la deuxième partie de saison. Les Finlandais, toujours aussi redoutables sur leurs terres, sont bien décidés à faire tomber les Français Loeb et Ogier. Les deux pilotes Citroën arrivent avec des ambitions bien différentes, le septuple champion du monde pouvant gérer son avance au championnat quand son cadet visera la gagne sur ce terrain hostile.

Le rallye de Finlande, anciennement rallye des milles lacs, disputé dès jeudi marque le début de la deuxième partie de saison. Les Finlandais, toujours aussi redoutables sur leurs terres, sont bien décidés à faire tomber les Français Loeb et Ogier. Les deux pilotes Citroën arrivent avec des ambitions bien différentes, le septuple champion du monde pouvant gérer son avance au championnat quand son cadet visera la gagne sur ce terrain hostile. "Attention, saut !" Cette annonce, les copilotes WRC s'apprêtent à la noter à de maintes reprises avant de la clamer à leurs pilotes une fois la course lancée. La Finlande est le royaume des Milles Lacs, du gravier, des hautes-vitesses et les "jumps" les plus impressionnants de la saison. Un menu, pour lequel les réglages et le repérage sont décisifs, au moins autant que de disposer d'un gros coeur au moment d'aborder à fond les épaisses forêts du pays. Sébastien Loeb en sait quelque chose, l'Alsacien conservant un souvenir particulier de sa victoire en 2008, la troisième seulement d'un pilote non nordique en soixante ans, la première édition datant de 1951. "Ce n'est pas le terrain que je préfère. Pour moi, ce n'est pas sur ces routes que le pilotage est le plus naturel... En revanche, les Finlandais y sont plus à l'aise. Ils ont sans doute l'impression de prendre moins de risques dans un environnement qu'ils connaissent parfaitement. Je me souviens que j'avais dû 'dégoupiller' à 200% pour m'imposer", avoue ainsi le septuple champion du monde sur le site de Citroën. Ogier: "Pas impossible de devancer les Finlandais ici." Leader du championnat du monde avec 15 points d'avance sur Hirvonen, vainqueur en 2009, Loeb s'avancera donc avec prudence pour gérer son avance alors que trois des quatre prochains rallyes seront disputés sur asphalte, sa surface favorite. "La victoire en Finlande n'est pas un objectif absolu. Selon mes sensations, je verrai où placer le curseur d'attaque." La meute finlandaise, sept au départ dont Hirvonen et Latvala chez Ford, mais aussi Räikkönen au volant d'une DS3 privée, s'apprêtent eux à se placer en mode "full attack". Ils devraient être imités par Sébastien Ogier, le Gapençais affichant encore un retard de 22 points sur son coéquipier et rival. L'ancien champion du monde junior est bien conscient qu'il se situe à un tournant de sa saison, son retard étant encore important malgré sa victoire à l'Acropole. "C'est très important pour bien entamer la seconde moitié du calendrier", avoue Ogier sur le site officiel de la marque aux chevrons: "Trois rallyes sur asphalte sont à venir. Ce sera sans doute une partie difficile face à notre équipier, mais c'est un beau challenge à relever ! Nous savons que c'est l'un des rallyes les plus difficiles de la saison face aux Finlandais. Mais il n'est pas impossible de les devancer. L'an passé, j'avais été un peu surpris de terminer si près du vainqueur. Il ne nous avait manqué qu'une dizaine de secondes... Et cette dizaine de secondes avait été perdue dès le départ du rallye, lorsque nous prenions nos marques. Cette fois, il faudra être prêt dès le départ." Prêt à mettre le feu...