Le dernier quart d’heure de Ronaldo

  • A
  • A
Le dernier quart d’heure de Ronaldo
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Le Brésilien a mis un terme définitif à sa carrière, mardi, lors de Brésil-Roumanie.

"Tout le monde sera célèbre pendant quinze minutes", disait Andy Warhol dans les années 1960. Ronaldo, lui, a connu gloire et popularité tout au long de sa carrière. Après avoir annoncé sa retraite sportive le 14 février dernier, "O fenômeno" a tiré une dernière fois sa révérence lors d’un match amical avec le Brésil face à la Roumanie (1-0), mardi soir à Sao Paulo. Le dernier quart d’heure de Ronaldo.

Dernières vendanges et dernières accolades

"Quinze minutes, c’est énorme pour moi", avait prévenu Ronaldo après un petit entraînement à la veille de son jubilé. Sur le terrain, les 40.000 spectateurs du stade Pacaembu où il a disputé ses derniers matches officiels avec les Corinthians ont pu s’en rendre compte. Avec une bedaine respectable, "O fenômeno" a eu toutes les difficultés à jouer mardi soir.

Ronaldo jubilé, 930

© REUTERS

A la 30e minute, Fred cède sa place au "maître". Juste avant sa sortie, l’ancien Lyonnais a pris la peine de marquer et sceller le sort de la rencontre. La star de la soirée n’a plus qu’à briller, une dernière fois. Après une standing ovation du public de Sao Paulo, Ronaldo touche ses premiers ballons. Ses kilos en trop ont eu raison de la rapidité de ses débuts mais le toucher de balle est intacte.

Très rapidement, le double Ballon d’or (1997 et 2002) se procure des occasions. Impeccablement servi par Neymar, son successeur désigné, Ronaldo rate l’immanquable. Seul face au gardien, son pied flanche là où il n’a jamais tremblé durant toute sa carrière.

Quelques minutes plus tard, Ronaldo vendangera deux occasions supplémentaires. Il ne marquera pas son 63e but pour sa 98e et dernière sélection mais l’essentiel est ailleurs. Les caméras braquées sur lui, "O fenômeno" s’offre un dernier tour d’honneur. Un dernier adieu aux côtés de ses deux fils, Ronald, 11 ans et Alexander, 6 ans.

Ronaldo s’est ensuite adressé au public pour la dernière fois. "Excusez-moi, j’ai eu des occasions de but, mais je n’ai pas réussi à marquer pour les quinze dernières minutes de ma carrière". Et de conclure : "je veux vous remercier pour votre soutien et pour l’amour que vous m’avez donné pendant toutes ces années. Quand j’ai pleuré, vous avez pleuré aussi et quand j’ai souri, vous aviez le sourire". Ses fans lui ont déjà pardonné ses occasions manquées et tous pleurent encore le formidable footballeur qu’il était.