Le défi de Chambéry

  • A
  • A
Le défi de Chambéry
Partagez sur :

HANDBALL - Chambéry aura fort à faire jeudi en Ligue des Champions face aux Allemands de Rhein-Neckar Löwen.

Après deux défaites pour son entrée en lice en Ligue des Champions, Chambéry a réagi il y a deux semaines sur la pelouse des Slovènes de Velenje (28-24). Toujours en course pour les huitièmes de finale, les Savoyards vont tenter de confirmer jeudi sur le parquet des favoris du groupe, les Allemands de Rhein-Neckar Löwen.Moins de sept mois après une défaite douloureuse face à Rhein-Neckar Löwen (25-40) qui l'avait privé d'une qualification historique en quarts de finale de la Ligue des Champions, Chambéry retrouve le club allemand sur la scène européenne. Les Savoyards se déplacent en effet jeudi à la SAP-Arena de Mannheim lors de la 4e journée de l'épreuve reine du continent. L'occasion de se confronter à une grosse armada, actuellement troisième du très réputé championnat d'Allemagne, derrière Kiel et Hambourg.Pas de quoi inquiéter pour autant Philippe Gardent qui se montre plutôt serein avant la rencontre. "On y va pour gagner évidemment ! On va toujours jouer un match pour gagner même si on sait que ça va être très dur. Et puis l'avantage c'est qu'ils sont donnés largement favoris, ce sont donc eux qui ont la pression", confie ainsi l'entraîneur chambérien sur le site du club. Après deux défaites concédés lors de leurs deux premiers matches dans la compétition, à Sarajevo (23-24) et face à Veszprem (19-29), les Savoyards se sont relancés dans la course aux huitièmes de finale en s'imposant face à Velenje (28-24), grâce notamment à l'excellente prestation de Bertrand Roiné, auteur de 12 buts.Retours de sélectionPhilippe Gardent comptera de nouveau sur l'ancien Dunkerquois pour forcer la défense de Rhein-Neckar Löwen mais espère aussi que ses hommes répondront au défi physique imposé par les Allemands, malgré une préparation écourtée en raison des matches en sélection: "Le retour des internationaux s'est fait lundi voir mardi pour Gabor (Csaszar) ça nous a donc fait qu'un entraînement au complet. Mais on était plutôt décontractés, on est loin d'être favori, on n'a donc pas d'appréhension. Le plus important sera de résister à l'éventuel orage qu'ils vont vouloir nous infliger."Outre l'international hongrois, quatre joueurs de l'effectif chambérien (Cyril Dumoulin, Guillaume Joli, Grégoire Detrez, Xavier Barachet) ont été appelés par Claude Onesta pour disputer deux matches amicaux avec l'équipe de France en Serbie (34-28) et en Espagne (23-23), dans le cadre de la préparation à l'Euro autriche du 19 au 31 janvier. En plus de ses internationaux, le coach des vice-champions de France, privé de Benjamin Gille, malade, a choisi d'intégrer au groupe trois jeunes du centre de formation: Thomas Capella, Guillaume Marroux, Yannick Palma. A eux de prouver qu'ils sont prêts à relever le défi.