Le Débat: Sneijder méritait-il le podium du Ballon d'Or ?

  • A
  • A
Le Débat: Sneijder méritait-il le podium du Ballon d'Or ?
Partagez sur :

Cette semaine, la rédaction vous propose un débat autour de la nomination du podium du Ballon d'Or. Xavi, Iniesta et Messi sont les trois derniers joueurs encore en lice pour l'attribution de cette récompense. Le débat ne porte pas sur l'identité du futur lauréat mais plutôt sur l'absence du milieu de terrain de l'Inter Milan et de l'équipe des Pays-Bas, Wesley Sneijder, de ce trio de tête.

Cette semaine, la rédaction vous propose un débat autour de la nomination du podium du Ballon d'Or. Xavi, Iniesta et Messi sont les trois derniers joueurs encore en lice pour l'attribution de cette récompense. Le débat ne porte pas sur l'identité du futur lauréat mais plutôt sur l'absence du milieu de terrain de l'Inter Milan et de l'équipe des Pays-Bas, Wesley Sneijder, de ce trio de tête. NON, par Fabrice VOISIN, journaliste Oui, Wesley Sneijder a été l'un des principaux artisans du fabuleux triplé Calcio-Ligue des champions-Coupe d'Italie de l'Inter Milan, oui, Wesley Sneijder a largement contribué au parcours presque parfait des Pays-Bas lors de la Coupe du monde 2010, dont il termine co-meilleur réalisateur avec cinq buts, mais non, Wesley Sneijder n'a pas gagné la Coupe du monde. Et lorsqu'on est au candidat au titre de meilleur joueur de la planète, il faut faire partie de l'équipe championne du monde (en 1998, 2002 et 2006, Zidane, Ronaldo et Cannavaro ont dû leur Ballon d'Or à leur victoire en Coupe du monde), à moins d'être un génie hors du commun, un statut auquel peut seul prétendre Lionel Messi aujourd'hui. Certes, l'Argentin n'a ni gagné la Ligue des champions (battu en demi-finale par un ultra-défensif Inter Milan), ni la Coupe du monde, qu'il a même franchement ratée, mais pour ce qu'il réalise tous les week-ends en Liga et en semaine en Ligue des champions, le Barcelonais mérite de figurer dans le trio de tête: 34 buts en 35 matches de Liga en 2009-10, déjà 15 en 12 rencontres cette saison, même rythme en Ligue des champions (8 buts en 11 matches la saison dernière, 6 en 5 matches en 2010-11), Messi évolue tout simplement sur une autre planète et on ne criera pas au scandale s'il conserve son Ballon d'Or en 2010. Quant à Xavi et Iniesta, ils méritent eux aussi leur place dans ce trio, fût-il 100% catalan, parce que l'un comme l'autre sont les garants du jeu de rêve pratiqué par ce Barça qui, une fois de plus, a éclaboussé la planète foot de sa classe lors du dernier Clasico, mais aussi et surtout de l'équipe nationale d'Espagne, championne d'Europe et du monde. Si la Furia et le Barça planent si haut aujourd'hui, ils le doivent à ce diabolique tandem capable de jouer les yeux fermés, et même de marquer, comme Iniesta en finale de la Coupe du monde. Ce que Sneijder n'a pas réussi, ça fait toute la différence... OUI, Par Michael BALCAEN, rédacteur en chef adjoint Et dire qu'il y a quelques jours encore, Wesley Sneijder se sentait encore dans la peau d'un favori pour l'attribution du Ballon d'Or... Le Néerlandais a sans doute dû lire plusieurs fois la liste des trois derniers postulants que sont Xavi, Iniesta et Messi pour vraiment intégrer cette information. Car la seule évocation de ses performances et de son palmarès sur l'année 2010 - Ce qui ne l'oublions pas est bien la base de référence des performances pour l'attribution du Ballon d'Or - aurait dû permettre aux votants de se rendre à l'évidence... Il semble absolument inconcevable qu'un joueur majeur de l'Inter Milan qui réalise le quadruplé Ligue des champions, Serie A, Coupe d'Italie, SuperCoupe d'Italie avant de se hisser jusqu'en finale de la Coupe du monde avec les Pays-Bas ne figure pas sur le podium. Bien entendu, il ne s'agit aucunement de se retrancher derrière la simple lecture du palmarès d'un joueur mais il est indéniable que Wesley Sneijder a eu une implication directe dans les résultats de l'Inter Milan et de la sélection finaliste de la Coupe du monde. Faut-il rappeler qu'il n'a pas été un joueur parmi d'autre avec les Pays-Bas puisqu'il a été élu 2e meilleur joueur du tournoi et qu'avec 5 buts à son actif durant la phase finale en Afrique du Sud, il termine meilleur buteur ex-aequo du Mondial ! Cela signifie donc que le 2e meilleur joueur du Mondial qui a remporté toutes les compétitions avec son club pour lequel il a été décisif en menant le jeu, qui a reçu de l'UEFA le trophée de meilleur milieu de terrain en août 2010 devant... Xavi, n'a pas sa place parmi ceux qui sont considérés comme les trois meilleurs sur l'année 2010. Malgré tout le talent de Xavin Iniesta et Messi, cela paraît vraiment incompréhensible...