Le Danemark condamne le Cameroun

  • A
  • A
Le Danemark condamne le Cameroun
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Victorieux (2-1), les Danois ont éliminé les Camerounais de la Coupe du monde.

CM 2010 - Victorieux (2-1), les Danois ont éliminé les Camerounais de la Coupe du monde.La Coupe du monde est ainsi faite, cruelle et sans pitié. Victimes d'un retard à l'allumage face aux Japonais, les Camerounais se savaient condamnés à rebondir contre le Danemark, sous peine d'avoir à réserver leur billet retour après 180 minutes seulement de jeu. Une déconvenue que les partenaires d'Eto'o ont fini par essuyer, trop maladroits ou trop malchanceux ce samedi soir pour prétendre à renverser des Danois qui eux aussi jouaient leur survie dans cette poule E sans doute plus homogène que prévu. Guère épargné par la critique après le revers initial de ses troupes contre les Nippons, Paul Le Guen avait pourtant tablé sur une refonte de son équipe et de sa tactique pour affronter le Danemark. Replacé dans une position plus axiale, au côté de Webo, Eto'o, l'un des éléments les plus influents de cette équipe camerounaise en-dehors du terrain, ne tardait pas à justifier cette bonne résolution. Dans la foulée d'une frappe trop enlevée de Rommedahl (7e), l'attaquant de l'Inter concrétisait la domination des siens dès la dixième minute, bien servi au point de penalty par un Webo à l'affût d'une mauvaise transmission entre Kjaer et Jacobsen (1-0, 10e).Rommedahl maintient les chances danoisesGênés par le pressing haut des Africains, les Scandinaves concédaient ensuite à Emana l'opportunité de faire le break. Seulement le tir du Sévillan, décoché de l'entrée de la surface, n'attrapait pas le cadre de Sorensen (13e). Une chance pour les Danois qui, enfin, se décidaient à forcer la leur. Suite à un énième bon ballon de Poulsen à destination de Rommedahl, Bendtner héritait dans la surface d'un centre ras parfait pour remettre son équipe à flots peu après la demi-heure de jeu (1-1, 33e). Une égalisation qui semait le trouble dans la défense des Lions puisque s'ensuivait une nouvelle tentative de Tomasson, contrée, et une frappe hors cadre de Jacobsen (41e), non sans le concours d'un Bassong fébrile sur ses arrières.Au retour des vestiaires, les banderilles camerounaises ne trouvaient pas d'issue heureuse. Mbia, de la tête, se heurtait ainsi à la main ferme de Sorensen sur un corner obtenu dès la reprise (46e). Quant à Webo, que ce soit en force (57e), d'un tir en pivot plus subtil (61e) ou de la tête (63e), chacune de ses occasions franches s'avéraient vaines, et lourdes de conséquences... Car entre-temps, Rommedahl, lui, ne loupait pas le coche. Facile face à un Makoun dépassé par sa technique, l'attaquant de l'Ajax trompait Souleymanou d'une frappe enroulée imparable (2-1, 61e). Le coup de sifflet final sonnait donc le glas de ce talentueux mais inconstant Cameroun, avant même la rencontre ultime face aux Pays-Bas. Un leader de poule vainqueur plus tôt du Japon (1-0) et d'ores et déjà qualifié pour les huitièmes de finale. L'autre sésame se jouera entre Danois et Japonais jeudi prochain.