Le come-back de Venus et Serena

  • A
  • A
Le come-back de Venus et Serena
Partagez sur :

Les soeurs Williams s'apprêtent à faire leur grand retour sur le circuit WTA, la semaine prochaine, à l'occasion du tournoi d'Eastbourne. Absentes des courts depuis un an pour Serena, six mois pour Venus, les "Sisters" tenteront de se re-familiariser avec les gazons anglais avant de repartir à la conquête d'un nouveau sacre à Wimbledon. La tâche ne s'annonce pourtant pas aisée.

Les soeurs Williams s'apprêtent à faire leur grand retour sur le circuit WTA, la semaine prochaine, à l'occasion du tournoi d'Eastbourne. Absentes des courts depuis un an pour Serena, six mois pour Venus, les "Sisters" tenteront de se re-familiariser avec les gazons anglais avant de repartir à la conquête d'un nouveau sacre à Wimbledon. La tâche ne s'annonce pourtant pas aisée. Un an et six mois après leur dernière apparition sur le circuit, Serena et Venus Williams, respectivement blessées au pied et aux abdominaux, ont annoncé leur grand retour à la compétition. Les soeurs américaines se sont en effet toutes deux inscrites au tournoi d'Eastbourne, prévu la semaine prochaine, Serena ayant obtenu sa wild-card ce mardi. Un double retour en force qui pourrait bien faire frémir le top 10 du circuit même si Venus et Serena, reléguées aux 32e et 25e rangs mondiaux suite à leur longue période d'indisponibilité, ne devraient pas être têtes de série (*). Victime récemment d'une embolie pulmonaire après avoir traîné une blessure au pied durant des mois, la soeur cadette des Williams, qui a longtemps investi le fauteuil de numéro un mondial, n'est plus apparue en compétition depuis le mois de juillet dernier. L'occasion lui est ainsi donnée de retrouver ses sensations sur le gazon anglais d'Eastbourne avant de revenir défendre sa couronne à Wimbledon, à partir du 20 juin. "Je suis tellement heureuse d'être enfin suffisamment en bonne santé pour pouvoir revenir à la compétition. Ces douze derniers mois ont été très durs mais m'ont en même temps rendu plus forte. Je remercie ma famille, mes amis et mes fans pour leur soutien. Serena est de retour !", savourait l'Américaine aujourd'hui âgée de 29 ans. Revenir au premier plan après une période de convalescence longue d'une année, tel sera le défi de l'ancienne patronne du circuit qui compte à ce jour treize victoires en Grand Chelem, soit six de plus que sa soeur aînée, laquelle n'a plus disputé de rencontres officielles depuis sa blessure abdominale contractée en janvier à l'Open d'Australie, face à l'Allemande Andrea Petkovic. Reste que le gratin du circuit WTA ne sera probablement pas décidé à dérouler le tapis rouge aux "Sisters", aussi désireuses soient-elles de dépoussiérer leurs tableaux de chasse respectifs. (*) Le classement protégé, que Serena Williams, blessée depuis plus de six mois, aurait pu faire valoir, ne donne pas droit à un statut de série, simplement à une entrée directe dans un tableau. C'est ce qui avait permis à Juan Martin Del Potro, par exemple, d'éviter de passer par les qualifications à l'Open d'Australie.