Le carton rouge de l'année: La grève de Knysna

  • A
  • A
Le carton rouge de l'année: La grève de Knysna
Partagez sur :

Un an après leur avoir infligé un carton rouge pour leur qualification indigne à la Coupe du monde, vous avez choisi de sanctionner à nouveau les Bleus de l'équipe de France de football. En cause cette fois, la mutinerie de Knysna. Une affaire qui vous a plus interpellé que la fusillade de l'équipe du Togo en Angola et le contrôle positif d'Alberto Contador.

Un an après leur avoir infligé un carton rouge pour leur qualification indigne à la Coupe du monde, vous avez choisi de sanctionner à nouveau les Bleus de l'équipe de France de football. En cause cette fois, la mutinerie de Knysna. Une affaire qui vous a plus interpellé que la fusillade de l'équipe du Togo en Angola et le contrôle positif d'Alberto Contador. 1er: La grève des footballeurs français à Knysna C'est donc le doublé que réalisent les Bleus. En 2009, vous aviez adressé le carton rouge de l'année à l'équipe de France de football pour sa qualification au Mondial sud-africain jugée indécente. Cette année rebelote avec la grève du 20 juin. Il faut dire que nos footballeurs ont tout fait pour récolter une deuxième fois le droit d'aller au piquet. A la veille de France-Afrique du Sud, qu'ils perdront 2-1, Patrice Evra et ses camarades boycotteront la séance de travail lors du dernier entraînement ouvert au public, et resteront dans le bus sourds aux tentatives d'appel à la raison du président Jean-Pierre Escalettes et de Raymond Domenech. Le préparateur physique Robert Duverne en viendra presque aux mains avec le capitaine tricolore avant que Jean-Louis Valentin, chargé de la sécurité au sein de la FFF, ne s'enfuit furieux de la colline du Pezula Hôtel, annonçant sa démission après cette "mascarade". C'était bien plus que ça. 2e: La fusillade de l'équipe du Togo en Angola Le 8 janvier est marqué par le drame qui affectera profondément l'équipe du Togo lors de son arrivée en Angola à l'occasion de la Coupe d'Afrique des nations. Le bus qui emmène les Eperviers est victime d'une attaque dans la réputée dangereuse enclave de Cabinda. Le mitraillage va tuer deux membres du staff togolais, qui naturellement va déclarer forfait pour la compétition. Les Eperviers seront suspendus par la CAF pour les deux prochaines éditions... avant que l'institution ne se ravise. Le ridicule avait, hélas, déjà tué. 3e: Le contrôle positif de Contador Il avouait récemment que cette période des fêtes de fin d'année n'était pas évidente à traverser mais qu'il avait confiance en la justice. Les voeux d'Alberto Contador pour 2011 sont très clairs. Le triple vainqueur du Tour de France veut être disculpé du contrôle « anormal » subi lors de la dernière édition de la Grande Boucle. L'Espagnol évoque une contamination alimentaire pour expliquer la présence dans ses urines de clenbutérol. En attendant, l'hypothèse d'une utilisation d'une transfusion sanguine n'est pas à exclure.