Le carré d'as du BO

  • A
  • A
Le carré d'as du BO
@ Maxppp
Partagez sur :

COUPE D'EUROPE - Face aux Ospreys en quarts, Biarritz comptera sur ses meilleurs éléments.

COUPE D'EUROPE - Face aux Ospreys en quarts, Biarritz comptera sur ses meilleurs éléments. Imanol HARINORDOQUY: Le héros Où en-est-il ? De retour au club auréolé de son 3e Grand Chelem personnel dans le dernier Tournoi, le Basque, à l'heure où ses coéquipiers du XV de France bénéficiaient pour la plupart d'une semaine de repos, a apporté sa pierre à la victoire (26-10) face à Toulouse à Anoeta, avant de renoncer au match face à Montauban en raison d'une mauvaise gastro-entérite. L'oeil d'Isaac: "Imanol réalise une immense saison, peut-être la meilleure avec le club et avec l'équipe de France aussi. Chaque année qui passe, il monte en puissance et emmagasine de l'expérience, précieux dans la difficulté comme dans nos meilleurs matches. (...) Cette année, je trouve qu'il a aussi grandi techniquement. J'ai l'impression qu'il encore plus propre sur les ballons hauts comme derrière sa mêlée, où il dégage cette sérénité, qui nous fait tant de bien. (...) Il a aussi cette attitude pour transmettre auprès de nos jeunes, toujours un conseil, un encouragement. On compte une fois encore sur lui pour nous sortir un grand match ce week-end, où l'expérience sera primordiale." Dimitri YACHVILI: L'exécuteur Où en-est-il ? Depuis son retour de blessure à Toulon, le 6 mars dernier, Yachvili a enchaîné 3 matches dans leur intégralité pour un total de 45 points inscrits, à 15 points de moyenne par rencontre, dont un essai. L'oeil d'Isaac: "Dimitri est fait pour les grands matches, comme celui qui nous attend ce week-end. Il les aime... Là encore, avec ou sans lui, ce n'est évidemment pas pareil. Que dire de plus ? On sait que samedi chaque point sera précieux, mais il est aussi déterminant derrière sa mêlée et derrière chaque ruck. Il sait être très directif avec ses avants, qui ont besoin de ça, un vrai petit neuf, qui donne les ordres. Même si on sait que c'est aussi en tant que buteur qu'on l'attend samedi." Damien TRAILLE: Le stratège Où en-est-il ? Revenu également au jeu à Toulon, le 6 mars dernier, en même temps que Yachvili, le trois-quarts centre a depuis joué l'intégralité de 3 rencontres et 51 minutes face à Montauban. Suffisant pour inscrire 3 essais et d'être le grand artisan de la victoire sur Toulouse, à Anoeta, avec à son actif un essai et un drop. L'oeil d'Isaac: "C'est la même chose. Pour nous, derrière, il y a un BO avec et un BO sans Damien. Déjà sur l'occupation du terrain, il nous est indispensable rien que pour cette capacité qu'il a à savoir quand nous faire souffler par son incomparable jeu au pied. Et puis il est aussi intéressant de le voir associé à Karmichael Hunt et Ian Balshaw, avec lesquels ils combinent de mieux en mieux. Son expérience a des vertus pour calmer ses partenaires autour de lui en apportant des repères quand on est dans le dur. Et s'il le faut, il sait aussi jouer plus directement au côté d'un Karmichael, qui sait jouer plus devant les défenses. Le bagage technique de Damien est colossal." Fabien BARCELLA: Le revenant Où en-est-il ?Plus gravement touché que Yachvili et Traille, Barcella n'a retrouvé les terrains qu'il y a dix jours face à Toulouse. 26 minutes à Anoeta et 23 minutes face à Montauban, Eduard Coetzee lui étant une fois encore préféré au coup d'envoi. L'oeil d'Isaac: "Son absence aussi nous a fait du mal parce qu'il était en grande forme. C'est un joueur exceptionnel pour quelqu'un de son gabarit, très explosif, un bon manieur de ballons. Mais heureusement qu'on a eu Eduard Coetzee, qui réalise lui aussi une énorme saison et a su prendre sa chance à deux mains. Aujourd'hui, Eduard est devant fabien du fait de cette blessure et devrait débuter face aux Ospreys, ce sera à Jean-Michel (Gonzalez, entraîneur des avants) de décider. Cette absence lui a permis de se poser les bonnes questions et franchement, la concurrence avec Fabien lui a apporté beaucoup de maturité."