Le Brésil sous pression

  • A
  • A
Le Brésil sous pression
Partagez sur :

Après son entrée en lice ratée face au Venezuela (1-1), le Brésil joue gros pour son deuxième match de Copa America face au Paraguay, samedi à Cordoba, devant un public argentin qui rêverait de voir tomber son éternel rival. Les Paraguayens, également tenus en échec face à l'Equateur (0-0), affronteront Neymar et ses partenaires, qui n'ont déjà plus le droit à l'erreur...

Après son entrée en lice ratée face au Venezuela (1-1), le Brésil joue gros pour son deuxième match de Copa America face au Paraguay, samedi à Cordoba, devant un public argentin qui rêverait de voir tomber son éternel rival. Les Paraguayens, également tenus en échec face à l'Equateur (0-0), affronteront Neymar et ses partenaires, qui n'ont déjà plus le droit à l'erreur... Le Brésil attendu de pied ferme... Depuis le début de cette triste Copa America édition 2011, les favoris ne sont pas à la fête. Que ce soit le Brésil, l'Argentine ou encore l'Uruguay, tous ont déçu en ce début de compétition, excepté le Chili vainqueur du Mexique (2-1). Après son petit match nul face au Venezuela pour son premier match, quel sera le visage de la Seleçao ? Grande favorite et double tenante du titre, la formation de Mano Menezes devrait connaître plusieurs changements dans son onze type, afin de redynamiser une équipe inoffensive. Robinho pourrait ainsi retomber de son piédestal pour se retrouver sur la touche. Le sélectionneur brésilien, Mano Menezes, semble vouloir piquer à vif sa star milanaise, sifflé à l'issue de sa sortie face au Vénézuela et très critiqué dans la presse locale... Le jeune et prometteur Lucas (18 ans) devrait en effet le remplacer et ainsi montrer qu'il n'a rien à envier aux Ganso et Neymar. Autre changement notable, celui d'Elano qui devrait prendre la place de Ramires au milieu de terrain. Le joueur de Santos aura la lourde tâche d'animer la jeune garde brésilienne au milieu de terrain, composé de Lucas Leiva, Ganso et Lucas. Opposés à un adversaire plus huppé que le Vénézuela, les Auriverde devront se méfier de cette redoutable équipe du Paraguay. Le voisin paraguayen sort d'un Mondial sud-africain ô combien réussi, avec un quart de finale à la clé. Les partenaires de Roque Santa Cruz abordent cette rencontre avec le statut de dangereux outsiders et constituent le premier obstacle significatif pour le Brésil. "Nous pensons évidemment que le Brésil doit mieux jouer, avec plus de qualité et des responsabilités mieux partagées. Le Paraguay est un adversaire qui peut partager cette qualité de jeu avec le Brésil", a affirmé Mano Menezes sur le site de la Fifa. Son homologue paraguayen, Gerardo Martino, est plus pessimiste concernant les chances de victoire. "Au tennis, on dit parfois que le match dépend de celui qui tape le plus fort dans la balle. Là aussi, le match dépendra de la prestation du Brésil", a expliqué le technicien des Guaranis. Toujours est-il qu'il faudra bien que les Brésiliens montrent une tout autre image, sous peine de risquer une élimination prématurée, qui ferait vraiment mauvais genre pour les quintuples champions du monde...