Le Brésil condamne l'Italie

  • A
  • A
Le Brésil condamne l'Italie
Partagez sur :

Le Brésil a complètement étrillé l'Italie (3-0), dimanche à Pretoria, lors du dernier match du premier tour de la Coupe des Confédérations dans le groupe B. Un succès qui élimine la Squadra Azzurra de la compétition au profit d'une étonnante équipe des Etats-Unis, tombeuse de l'Égypte sur le même score (3-0).

Le Brésil a complètement étrillé l'Italie (3-0), dimanche à Pretoria, lors du dernier match du premier tour de la Coupe des Confédérations dans le groupe B. Un succès qui élimine la Squadra Azzurra de la compétition au profit d'une étonnante équipe des Etats-Unis, tombeuse de l'Égypte sur le même score (3-0).Une véritable humiliation ! Décidément l'Italie championne du monde a perdu de sa superbe. La Squadra Azzurra s'est faite littéralement corrigée par le Brésil (3-0), dimanche à Pretoria, lors du dernier match du premier tour de la Coupe des Confédérations dans le groupe B. Une victoire quasi-bouclée en l'espace de dix minutes juste avant la pause et qui élimine surtout les hommes de Lippi de la compétition.Car dans le même temps à Rustenburg, les Etats-Unis ont créé la surprise en s'imposant de fort belle manière face à l'Égypte (3-0) grâce à des buts de Charlie Davies (22e), Michael Bradley (63e) et Clint Dempsey (71e). Les Américains arrachent de manière assez inattendue une qualification pour les demi-finales du tournoi. A égalité au nombre de points et à la différence de buts avec l'Italie, les partenaires de Landon Donovan profitent d'une meilleure attaque pour se hisser dans un dernier carré où ils affronteront l'Espagne.Des Italiens vieillissantsDe leur côté, les Transalpins sortent donc par la petite porte. Ce revers contre la Seleçao révèle un peu plus au grand jour les carences des Azzurri notamment sur le plan défensif. La charnière centrale composée de Fabio Cannavaro et Giorgio Chiellini a paru constamment dépassée et en est l'exemple parfait. C'est donc en toute logique que les Auriverde trouvent le chemin des filets grâce à Luis Fabiano (1-0, 37e). Les vagues brésiliennes vont alors déferler sur le but de Buffon. Le buteur du FC Séville va réaliser le doublé (2-0, 43e) et juste avant la pause c'est Andrea Dossena qui va tromper son propre gardien (3-0, 45e). Quand rien ne va...L'affaire était alors pliée permettant aux hommes de Dunga d'accéder aux demi-finales du tournoi pour y retrouver l'Afrique du Sud. L'Italie, quant à elle, rentre à la maison et devra sérieusement se pencher sur le renouvellement de son effectif dans l'optique de défendre son titre dans un an lors de la prochaine Coupe du Monde.