Le Bourget sonne creux

  • A
  • A
Le Bourget sonne creux
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Les supporters sont peu nombreux pour attendre l'arrivée des Bleus, à 11h30.

CM 2010 - Les supporters sont peu nombreux pour attendre l'arrivée des Bleus, à 11h30.Les Bleus ont enfin décollé dans cette Coupe du monde sud-africaine. Évidemment pas sur le terrain mais dans un avion, celui qui doit les ramener en France un peu plus de vingt-quatre heures après leur piteuse élimination au premier tour. L'avion jaune de la compagnie Airpost a décollé peu avant 21h00 (heure française) de George, en Afrique du Sud, et devrait atterrir vers 11h30 à l'aéroport du Bourget après une escale au Cap, sans doute pour des obligations douanières, puis à Niamey, au Niger.A leur arrivée, les joueurs ne devraient pas trouver un comité d'accueil de grand standing puisque, vers 10h30, seuls sept véhicules de gendarmes mobiles et trois cars de CRS étaient stationnés autour du terminal d'aviation d'affaires du Bourget, mais sans agitation particulière. Une vingtaine de journalistes se trouvaient également sur les lieux, alors que les supporters se faisaient eux plus rares. Cependant, les Bleus pourraient ne même pas les croiser puisqu'il se murmure que plusieurs jets privés attendraient les joueurs pour repartir directement. Pour ce qui est de Thierry Henry, une voiture l'attendrait pour l'emmener directement à l'Elysée.Etant donné le sentiment de rancoeur voire d'écoeurement que le comportement des Bleus a pu susciter ces derniers jours, un dispositif de sécurité impressionnant devrait être déployé à l'arrivée de la délégation tricolore. Les 22 joueurs de l'équipe de France, le staff et le président de la Fédération française de football Jean-Pierre Escalettes avaient quitté leur hôtel, le fameux et luxueux Pezula Resort, situé à Knysna, peu après 19h00 (heure française). Quelques heures plus tôt, Florent Malouda, unique buteur tricolore lors de cette phase finale, était parti seul vers Johannesburg avant un retour à Londres, où sa femme avait accouché peu de temps avant le début de la Coupe du monde. Un peu de bonheur autour des Bleus, c'est rare.