Le bon coup de com' de Laurent Blanc

  • A
  • A
Le bon coup de com' de Laurent Blanc
Laurent Blanc souhaite inclure un nouvel élément dans son staff : le profileur.@ REUTERS
Partagez sur :

INTERVIEW - J.-C. Lecoq, psychologue du sport, revient sur le rôle du profileur des Bleus.

Nouveau sélectionneur et nouvelle stratégie. Avant le match contre le Roumanie samedi, les joueurs de l’équipe de France se sont même entretenus avec un profileur mardi à Clairefontaine.
Un spécialiste qui pourrait s’avérer "très précieux" selon Jean-Cyrille Lecoq, psychologue du sport. Il a travaillé pendant sept ans à Clairefontaine auprès des sélections nationales et pour Europe1.fr, il détaille le rôle de ce préparateur mental.

Le profileur appelé par Laurent Blanc peut-il vraiment l’aider ?

Il va lui permettre de repérer les leaders du groupe. Les Bleus ont énormément souffert de l'après-Platini et de l'après-Zidane. Il faut trouver des joueurs qui sont capables d'unir les Bleus. Ce n’est pas en associant des individualités qu’on va former une bonne équipe. Prenez l’exemple du Real Madrid à l’époque des ‘galactiques’ : les joueurs étaient les meilleurs du monde à leur poste et pourtant ils ne savaient pas jouer entre eux.

Mais ce n’est pas tout simplement le rôle de l’entraîneur ?

Dans certaines équipes, le préparateur mental n’est pas nécessaire. Guy Roux à Auxerre a toujours été très proche de ses joueurs. Il les aidait mentalement. Mais pour l’équipe de France, c’est indispensable. Il faut absolument effacer le traumatisme de la Coupe du monde.
Les Bleus doivent retrouver des valeurs collectives, c’est primordial. Depuis des années, la Fédération a trop laissé l’individu prendre le pas sur le collectif.

C’est aussi un bon coup de com' du nouveau sélectionneur ?

Bien évidemment mais Laurent Blanc a raison de suivre cette démarche. C’est aussi une rupture avec le style Domenech et la formation à la française. Le naufrage sud-africain n’est que la résultante d’un vieux dysfonctionnement au niveau de la fédération. En s’attachant les services d’un profileur, Laurent Blanc va éviter de refaire les mêmes erreurs que son prédécesseur.