Le bon coup de Chardy

  • A
  • A
Le bon coup de Chardy
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Jérémy Chardy passe l'obstacle Baghdatis lors du premier tour à Toronto.

TENNIS - Jérémy Chardy passe l'obstacle Baghdatis lors du premier tour à Toronto. 50 fautes directes à 25. A la lecture de cette statistique, on pourrait croire que Jérémy Chardy a passé un bien mauvais moment sur le court ce mardi à Toronto contre Marcos Baghdatis. Pourtant c'est bien le Français qui a raflé la mise après deux heures et demie d'échanges avec le Chypriote (7-5, 2-6, 7-6) pour se hisser au deuxième tour du sixième Masters 1000 de la saison. Le Palois, auteur d'une saison moyenne jusqu'à présent, a réussi au courage à décrocher une victoire qui sembla longtemps vouloir tomber dans la balance de son adversaire. Un succès qui, espérons-le, lui apportera la confiance derrière laquelle il court depuis plusieurs mois. Retombé à la 72e place mondiale cette semaine, alors qu'il avait terminé 2009 au 31e rang, Chardy a d'abord réussi un hold-up dans la première manche. Mené 2-5, le Palois a alors lâché ses coups, multipliant les prises de risques payantes, pour aligner cinq jeux de suite et frustré du même coup Baghdatis qui restait sur une finale perdue à Washington dimanche. Absent dans la deuxième manche, breaké trois fois, le Français reprenait goût au combat dans le set décisif marqué par de nombreuses hésitations arbitrales faisant monter d'un cran la pression sur le Grandstand. Llodra passe aussi Et le protégé de Frédéric Fontang s'y montrait le plus percutant, se remémorant peut-être sa victoire lors de son unique confrontation avec Baghdatis à Delray Beach l'an dernier (victoire 7-6, 7-6, ndlr). Après avoir réussi un beau revers long de ligne pour s'offrir sa première balle de match, il concluait dans la foulée au filet d'une belle volée claquée de coup droit. La poignée de mains plus que froide de Baghdatis ne lui gâchera pas son plaisir de poursuivre l'aventure canadienne. Face à Fernando Verdasco ou Eduardo Schwank au deuxième tour, Chardy aura une belle carte à jouer qui plus est. Un petit peu plus tard c'est Michaël Llodra qui a connu le goût de la victoire. Touché à l'épaule la semaine dernière à Washington, le Parisien aura su se montrer conquérant dans les moments importants face au Colombien Santiago Giraldo, dans le tie-break de la première manche et en fin de deuxième (7-6, 7-5). Nicolas Almagro, vainqueur à Gstaad voilà dix jours, l'attend désormais au deuxième tour.