Le bon coup de Boom

  • A
  • A
Le bon coup de Boom
Partagez sur :

Champion du monde de cyclo-cross en 2008, Lars Boom a remporté lundi la 15e étape du Tour d'Espagne, disputée entre Jaén et Cordoba. Le Néerlandais de la Rabobank s'est imposé en solitaire au sommet de l'Alto de San Jeronimo avec 1'36'' d'avance sur l'Espagnol David Herrero et 1'44'' sur l'Allemand Dominik Roels. Alejandro Valverde est toujours leader du classement général.

Champion du monde de cyclo-cross en 2008, Lars Boom a remporté lundi la 15e étape du Tour d'Espagne, disputée entre Jaén et Cordoba. Le Néerlandais de la Rabobank s'est imposé en solitaire au sommet de l'Alto de San Jeronimo avec 1'36'' d'avance sur l'Espagnol David Herrero et 1'44'' sur l'Allemand Dominik Roels. Alejandro Valverde est toujours leader du classement général.Spécialiste du cyclo cross, discipline dont il est le champion du monde en titre, Lars Boom a décroché ce lundi sa plus belle victoire en remportant la 15e étape du Tour d'Espagne, courue entre Jaén et Cordoue. Membre de l'échappée fleuve de la journée, en compagnie de douze autres coureurs, le Néerlandais a construit son succès dans la montée de l'Alto de San Jeronimo, classé en deuxième catégorie, avec un sommet situé à un peu plus de dix kilomètres de l'arrivée. Vainqueur du Tour de Belgique en mai dernier, le coureur de la Rabobank entre dans le cercle fermé des lauréats d'étape sur un grand Tour alors qu'il n'a disputé que très peu de courses sur route cette saison.Au lendemain des trois étapes andalouses, le peloton retrouvait un parcours plus plat avec pour seule difficulté la double ascension de l'Alto de San Jeronimo. Soucieux de reposer les organismes déjà bien entamés après deux semaines de course, treize coureurs bénéficiaient d'un bon de sortie parmi lesquels figurait un Français, Mathieu Ladagnous. Le rythme de croisière imprimé par les coéquipiers d'Alejandro Valverde à la Caisse d'Epargne permettait aux échappés de creuser un écart conséquent, jusqu'à 20 minutes à 45 kilomètres de l'arrivée. Pas de sprint en vue donc, mais un final débridé après un premier passage sur la ligne à Cordoue.Lors de la deuxième ascension de l'Alto de San Jeronimo, Boom se détachait en compagnie de Vicente Reynes, Dominik Roels et Serafín Martínez, avant de placer une attaque décisive au plus fort de la pente. Revenu de l'arrière, David Herrero Llorente parvenait à suivre à distance le Néerlandais, sans toutefois combler l'écart. A l'arrivée, le jeune coureur de 23 ans franchissait la ligne avec 1'34" d'avance sur l'Espagnol pour offrir une 30e victoire à la formation Rabobank cette saison, bien loin des 72 succès de la Columbia. Du côté des favoris, rien à signaler, si ce n'est que le peloton a franchi la ligne en roue libre avec 25 minutes de retard sur le vainqueur du jour.