Le BO se rachète

  • A
  • A
Le BO se rachète
Partagez sur :

Une semaine après son couac enregistré en Italie (27-28), le Biarritz Olympique a répondu vendredi, en ouverture de la quatrième journée de H-Cup, en s'imposant avec sérieux contre Aironi (34-3). Une victoire assortie du point de bonus offensif qui permet aux Basques de conserver la tête de la poule 4 et de croire toujours à un quart de finale à domicile. Le Racing tentera de faire aussi bien dans la soirée face aux Saracens.

Une semaine après son couac enregistré en Italie (27-28), le Biarritz Olympique a répondu vendredi, en ouverture de la quatrième journée de H-Cup, en s'imposant avec sérieux contre Aironi (34-3). Une victoire assortie du point de bonus offensif qui permet aux Basques de conserver la tête de la poule 4 et de croire toujours à un quart de finale à domicile, objectif prioritaire du club de Serge Blanco. POULE 4: Biarritz (FRA) 34 - 3 Aironi (ITA) ; Bath (ANG) - Ulster (IRL) Le point complet sur le groupe Le grand pardon du BO Le ridicule ne tue pas. Les Biarrots en ont encore fait la démonstration. Revenus penauds de leur déplacement à Viadana le week-end dernier (27-28), battus faute d'avoir respecté cette équipe italienne d'Aironi selon Laurent Rodriguez, les joueurs du BO se devaient une revanche à eux-mêmes, comme nous le confiait Jack Isaac, l'entraîneur des lignes arrière, avant même de penser à leurs supporteurs. Les hommes de Jean-Michel Gonzalez ont répondu présents vendredi en ouverture de la quatrième journée de H-Cup pour redorer tout à la fois leur image, le blason du club et la fierté du public d'Aguiléra. Comme en Italie le week-end dernier, Imanol Harinordoquy et ses coéquipiers ont attaqué la rencontre par le bon bout, inscrivant rapidement un essai par Balshaw (10e) avant de doubler la mise sur un essai de pénalité (22e), récompense du gros travail du pack. Echaudés, les Basques ont gardé le fil jusqu'à la pause, atteinte sur le score de 20-0 avec deux pénalités de Yachvili (2e et 16e), ne se précipitant pas pour aller chercher ce point de bonus devenu indispensable à ses ambitions. Un point décroché rapidement au retour des vestiaires, Ngwenya (46e) puis August (56e) concrétisant la forte domination biarrote, tandis que Bocchino, le n°10 italien, sauvait l'honneur à l'heure de jeu (60e). Fort de cette victoire bonifiée, le BO est assuré, avec 16 points à son compteur, de conserver la tête de la poule 4 au terme de cette journée avant de se rendre à Belfast mi-janvier, un match pour la première place du groupe.