Le BO ne fait pas le beau

  • A
  • A
Le BO ne fait pas le beau
Partagez sur :

Venu en Italie pour décrocher une troisième victoire consécutive et le point du bonus offensif, un carton plein qui lui aurait permis d'avoir un premier pied en quarts de finale, le Biarritz Olympique a été surpris samedi sur la pelouse des Italiens d'Aironi qui n'avaient pas gagné le moindre match depuis le début de saison (28-27). Castres a battu Edimbourg pour garder ses chances de qualification intactes.

Venu en Italie pour décrocher une troisième victoire consécutive et le point du bonus offensif, un carton plein qui lui aurait permis d'avoir un premier pied en quarts de finale, le Biarritz Olympique a été surpris samedi sur la pelouse des Italiens d'Aironi qui n'avaient pas gagné le moindre match depuis le début de saison (28-27). Castres a battu Edimbourg pour garder ses chances de qualification intactes. Poule 4: Aironi 28-27 Biarritz ; Ulster 22-18 Bath Le classement du groupe Le BO tombe de très haut Les Perpignanais compatiront. Battus la saison dernière à Trévise (9-8), les Catalans seront les derniers à pointer du doigt la contre-performance des Biarrots. Les Basques ont pourtant fait pire en s'inclinant samedi sur la pelouse d'Aironi, franchise italienne créée grâce à la participation de huit clubs, dont Viadana à 54%, qui n'avait pas encore gagné le moindre de ses 11 matches disputés, pas plus en Coupe d'Europe que dans la Ligue celte qu'elle a intégrée cette saison. Venu en Italie pour décrocher une troisième victoire consécutive et le point du bonus offensif, le BO a essuyé un surprenant revers dans le minuscule stade Luigi Zaffanella (27-28). Une défaite inattendue tant devant la nature de l'opposition qu'à la lecture du scénario de ce match. Longtemps accroché par ces diables d'Italiens, le club basque pensait avoir fait la différence à l'heure de jeu (24-28) suite à l'essai de Gimenez (58e), le quatrième après ceux de Terrain (7e), Ngwenya (16e), Balshaw (42e). Mais un essai de Pratichetti (63e) converti par Tebaldi, provisoirement effacé par une pénalité de Yachvili (73e), puis un drop en fin de match d'un certain Julien Laharrague (78e), arrivé cet été en provenance de Montauban, ont offert à la province italienne le premier exploit de sa très jeune histoire. Seule consolation pour le BO, les deux points, ceux des bonus offensif et défensif, ramenés d'Italie qui lui permet de conserver la tête de la poule 4 devant l'Ulster, tombeur de Bath (22-18). Mais l'assurance de recevoir en quarts de finale en cas de qualification s'est peut-être envolée ce samedi en Italie... Poule 1: Castres 21-16 Edimbourg ; Northampton 23-15 Cardiff Le classement du groupe Le CO au presque parfait Et si le Castres Olympique sortait de sa poule ? Loin d'être favoris, les Castrais gardent toutes leurs chances au terme des matches aller. Après avoir décroché un point de bonus défensif à Northampton (14-18) puis avoir pris le meilleur sur Cardiff (27-20), le CO a dominé samedi Edimbourg (21-16). Une victoire conquise en seconde période malgré la perte à la pause de son buteur, Teulet, victime d'un problème musculaire à la cuisse et contraint de quitter ses coéquipiers, déjà privés d'Andreu, forfait de dernière minute en raison d'une gastro-entérite. Accrochés à la pause par les Ecossais (9-9), les Castrais ont inscrit deux essais en cinq minutes en seconde période, par Inigo (59e) et Malonga (64e), pour décrocher leur deuxième succès dans la compétition. Un scénario parfait si les hommes du duo Labit-Travers n'avaient pas concédé en fin de match un essai à Webster qui permet à l'équipe écossaise de ramener un point de bonus défensif de Pierre-Antoine. Un point, un minimum, que le CO devra aller chercher en Ecosse le week-end prochain pour rester à bonne distance de Northampton, tombeur de Cardiff (23-15), en visite dans le Tarn lors de la dernière journée de la phase de poules fin janvier.