Le BO a eu chaud

  • A
  • A
Le BO a eu chaud
Partagez sur :

Le derby de l'Atlantique a donné lieu à du grand spectacle samedi à Aguiléra, où Biarritz est venu à bout de La Rochelle (32-30) malgré une fin de match favorable aux visiteurs. Dans les autres rencontres de la 20e journée du Top 14, le Racing n'a laissé aucune chance à Bourgoin (38-19) alors que Castres a consolidé sa place dans le top 6 à la faveur d'un succès à Brive (20-12).

Le derby de l'Atlantique a donné lieu à du grand spectacle samedi à Aguiléra, où Biarritz est venu à bout de La Rochelle (32-30) malgré une fin de match favorable aux visiteurs. Dans les autres rencontres de la 20e journée du Top 14, le Racing n'a laissé aucune chance à Bourgoin (38-19) alors que Castres a consolidé sa place dans le top 6 à la faveur d'un succès à Brive (20-12). BIARRITZ-LA ROCHELLE: 32-30 Consulter aussi: Le film du match Biarritz au forceps Biarritz se devait de l'emporter face à des Rochelais relégables pour rester dans la course à l'Europe. Mission accomplie pour le BO qui gagne difficilement et à domicile pour le compte de la 20e journée de Top 14 (32-30). Les Basques se mettent dans le bon sens dès les premières minutes avec un essai conclu par Ngwenya (5-0, 4e). Leurs adversaires réagissent et s'accrochent grâce à deux pénalités de Dambielle. Mais Yachvili, en grande forme, y va de son essai et redonne de l'air à sa formation (18-6, 33e) avant que Tales ne réduise la marque dans la foulée en faveur de La Rochelle (20-11, 35e). Les Biarrots font la différence en toute fin de première période grâce à l'essai de Bosch, transformé par Yachvili (27-11). A la pause, les locaux ont enfin fait le trou. A la reprise, le BOPB augmente son avance sur des Rochelais qui, malgré le score, se montrent de plus en plus entreprenants. Le tournant de cette seconde période vient avec le carton jaune de Magnus Lund (66e). Les visiteurs en profitent alors pour inscrire deux essais mais sur la transformation de l'égalisation, Dambielle se loupe et laisse deux points d'avance aux Biarrots (32-30, 68e). Biarritz l'emporte donc in extremis et en profite pour remonter à la 5e place du classement. La Rochelle reste 13e. Prochains matches: Biarritz - Racing-Métro 92 ; La Rochelle - Montpellier BRIVE-CASTRES: 12-20 Consulter aussi: Le film du match Le CAB replonge Une victoire contre Castres pouvait offrir un bol d'air aux Brivistes, 12e. Au final, Castres s'impose (12-20) pour la première fois de la saison à l'extérieur en privant le CAB du point de bonus à la dernière minute. Sous un beau soleil printanier, les Brivistes débutent la rencontre avec de l'envie. Un carton jaune imputé à Méla pour un mauvais geste au sol (13e) permet aux Castrais d'ouvrir la marque par Bernard. Après avoir repris l'avantage par deux buts de pénalité de Bélie (21e, 23e), Brive encaisse un premier essai sur une occasion conclue par Andreu. Teulet transforme. Cette première mi-temps animée par de belles occasions de jeu se termine en faveur des locaux après deux pénalités validées par Bélie (32e, 36e). Au retour des vestiaires, malgré quelques minutes à 13 (cartons jaune pour Masoe à la 35e et pour Andreu à la 42e), le CO resiste et n'encaisse aucun point. Les Tarnais conclueront ce bon temps fort de jeu par second essai inscrit par Andreu (61e). Les échecs au pied (Bélie manque les perches à la 57e, 67e et Caminati à la 64e) ameunisent les espoirs corréziens. Teulet porte le coup de grâce en inscrivant une ultime pénalité (78e) qui prive Brive du point de bonus. Caminati obtient une pénalité sur les 50 mètres sur la sirène pour permettre à son équipe de revenir à 5 points mais le coup de pied passe à droite des perches. Castres repart d'Amédée-Domenech en assurant sa place qualificative pour les phases finales (4e au classement avec 55 points). Brive va devoir continuer de lutter pour sauver sa peau cette saison. La prochaine journée, les Corréziens se rendront à Toulouse et le CO recevra l'ASM. Prochains matches: Toulouse - Brive ; Castres - Clermont BOURGOIN-RACING-METRO 92: 19-38 Consulter aussi: Le film du match Le Racing a souffert ! Malgré l'ampleur du score (19-38), le Racing a souffert pour venir à bout d'un Bourgoin accrocheur et qui a joué le jeu jusqu'au bout. L'essentiel est là pour les Franciliens avec le point de bonus offensif. Bourgoin tente crânement sa chance en ce début de mach et ouvre le score sur une pénalité de Germain (3-0, 5e). Wisniewski lui répond du tac au tac (3-3, 7e) et double la mise peu après (3-6, 15e). Les Isérois s'accrochent et reviennent au score (6-6, 17e). Peu à peu, les Racingmen reprennent la main dans ce face-à-face et inscrivent le premier essai par Fall, suite à une passe judicieuse de Wisniewski (6-11, 27e). Ce dernier apporte une nouvelle pénalité à ses couleurs (6-14, 30e). Mais Bourgoin ne lâche rien dans cette rencontre avec une autre tentative réussie de Germain (9-14, 32e). Le festival de coup de pied se poursuit et juste avant la pause, Wisniewski donne un peu d'air aux Franciliens (9-17, 37e). Le CSBJ revient à cinq petits points au retour des vestiaires (12-17, 47e). Sentant le danger, le Racing Métro retrouve son rugby et inscrit deux essais en moins de cinq minutes par Durand (12-24, 51e) et Qovu (12-31, 61e). On croit le match plié, mais les Berjalliens réagissent par un essai en coin de Moinot transformé par Germain (19-31, 66e). La fin de match est entièrement à l'avantage de Bourgoin qui se laisse surprendre par un essai en contre de Saubade (19-38). Le coup est dur pour les locaux qui ont tout donné. Le Racing conforte sa 2ème place au classement. Prochains matches: Toulon - Bourgoin ; Biarritz - Racing-Métro 92