Le Bayern veut faire le trou

  • A
  • A
Le Bayern veut faire le trou
Partagez sur :

La 4e journée de la Ligue des champions, dans les groupes A, B, C et D, devrait permettre d'y voir plus clair en vue de la qualification. Seule équipe en mesure de valider son billet dès mercredi, le Real se déplace à Lyon qui espère dans le même temps un résultat du Dinamo Zagreb à Amsterdam. Dans les autres groupes, le Bayern, l'Inter Milan, Benfica et Manchester United ont l'occasion de faire un pas de plus vers les huitièmes.

La 4e journée de la Ligue des champions, dans les groupes A, B, C et D, devrait permettre d'y voir plus clair en vue de la qualification. Seule équipe en mesure de valider son billet dès mercredi, le Real se déplace à Lyon qui espère dans le même temps un résultat du Dinamo Zagreb à Amsterdam. Dans les autres groupes, le Bayern, l'Inter Milan, Benfica et Manchester United ont l'occasion de faire un pas de plus vers les huitièmes. GROUPE A: Le Bayern veut faire le trou, City à l'affût Résultats et classement Les matches: Bayern-Naples et Villarreal-Manchester City Cette 4e journée de la Ligue des champions dans le groupe A sera-t-elle décisive ? Elle pourrait l'être pour le Bayern Munich, qui, en cas de victoire à la maison face à Naples, fera un grand pas vers la qualification pour les huitièmes de finale, mais également pour Villarreal qui, en cas de nouvelle défaite, sera sans doute définitivement condamné à la dernière place. Avec trois échecs pour autant de matches face au Bayern (0-2 à domicile), à Naples (2-0) et à Manchester (2-1), le «Sous-marin jaune» ne semble déjà plus concerné que par la Ligue Europa, à moins de finir en trombe et que ses rivaux se neutralisent d'ici la dernière journée, le 7 décembre. Une mission quasi impossible qui passe en tout cas par une victoire mercredi au Madrigal face à l'actuel leader invaincu de la Premier League (8 victoires, 1 nul), que seul le Bayern est parvenu à accrocher à son tableau de chasse cette saison. Avec leur impressionnante armada offensive, emmenée par Dzeko, Balotelli et Agüero, les Citizens ne se voient pas ailleurs qu'en huitièmes de finale en février prochain, l'objectif passe au pire par un nul à Villarreal, avant d'aller défier Naples lors de la prochaine journée. Naples qui, avec une victoire pour deux nuls depuis son entrée dans la compétition, se déplace à Munich avec pour première mission de ne pas perdre. Mais au vu des pedigrees respectifs des attaquants des deux formations, on peut penser que ce match entre les deux premiers du groupe devrait ravir les amateurs de jeu offensif. GROUPE B: Lille joue gros Résultats et classement Les matches: Inter Milan-Lille et Tranbzonspor-CSKA Moscou Avec deux points en trois matches, Lille joue très gros mercredi à Giuseppe-Meazza, contraint à l'exploit pour rattraper sa défaite à domicile de la journée précédente face à l'Inter (0-1). Une équipe milanaise au fond du trou en Championnat, au point d'être au porte de la zone rouge, au terme de la dernière journée (17e), mais qui, paradoxalement, marche bien sur le front européen, puisqu'après une défaite initiale face à Trabzonspor (0-1), les partenaires de Pazzini ont été gagner à Moscou (3-2) et à Lille (1-0). Un nouveau succès face aux Dogues leur permettrait au moins à l'Inter d'écarter un rival dans la course à la qualification et, en cas de match nul dans le même temps entre Tranbzonspor et le CSKA, de quasiment composter son billet pour les huitièmes. Pour le LOSC, amoindri par les forfaits de Basa, Balmont et sans doute Chedjou, ce déplacement est celui de la dernière chance... GROUPE C: On boucle (presque) tout ? Résultats et classement Les matches: Benfica-Bâle et Manchester United-Oletul Galati Pas de grosses surprises à attendre de ce groupe C dont Manchester United et Benfica étaient les grands favoris au terme du tirage au sort. Si le FC Bâle est passé près de l'exploit lors de la 2e journée à Old Trafford (3-3), il a depuis trébuché à domicile face à Benfica (0-2), une défaite qui complique sérieusement les choses. Les partenaires de l'ancien Rennais Frei sont en effet condamnés à rendre la monnaie de leur pièce aux Portugais, invaincus depuis le début de la saison, tant en Championnat qu'en Ligue des champions, pour continuer à espérer jouer les huitièmes. Une défaite mercredi et les Suisses devront sans doute se contenter de la troisième place synonyme des 16e de finale de la Ligue Europa, surtout si dans le même temps, Manchester United domine le petit poucet roumain du groupe, Oletul Galati, battu lors des trois premières journées et promis à la dernière place. GROUPE D: L'OL à un tournant Résultats et classement Les matches: Lyon-Real Madrid et Ajax Amsterdam-Dinamo Zagreb Corrigé à Santiago-Bernabeu il y a deux semaines (4-0), Lyon tente mercredi de prendre sa revanche sur une équipe du Real qui n'a encore jamais gagné à Gerland. Une mission délicate pour les hommes de Rémi Garde tant ce Real millésime 2011-12 semble supérieur aux précédents, sûr de son fait et de sa puissance, en Liga, dont il occupe la première place après 10 journées, mais aussi en Ligue des champions, les hommes de José Mourinho étant les seuls avant cette 4e journée à avoir fait le plein de points. Et comme l'OL est privé de certaines pièces maîtresses (Lisandro, Bastos...), il faudra qu'il soit à 200% pour dominer un Real qui sera qualifié pour les huitièmes de finale en cas de victoire. Quel que soit le résultat, l'équipe lyonnaise prendra rapidement des nouvelles de l'autre match du groupe qui voit l'Ajax Amsterdam recevoir la lanterne rouge, le Dinamo Zagreb. Une victoire des Néerlandais compliquera sérieusement la tâche des Rhodaniens, qui seront alors contraints de l'emporter le 22 novembre à Gerland pour continuer à croire aux huitièmes.