Le Bayern relâche sa garde

  • A
  • A
Le Bayern relâche sa garde
@ Reuters
Partagez sur :

BUNDESLIGA - Après un nul à M'Gladbach, le Bayern se voit rattraper par Schalke en tête.

BUNDESLIGA - Après un nul à M'Gladbach, le Bayern se voit rattraper par Schalke en tête. Sur le papier, le déplacement du Bayern Munich au Borussia Park de Monchengladbach se voulait tranquille. Solides leaders de Bundesliga avec deux unités de plus que Schalke 04, les troupes de Louis van Gaal n'avaient a priori pas grand-chose à craindre d'une équipe engluée dans le ventre mou du classement de Bundesliga. En lice pour retrouver sa suprématie nationale, un an après le sacre de Wolfsburg, le Bayern a pourtant laissé filer deux points en concédant un match nul inattendu malgré les efforts de Franck Ribéry, titulaire dans une rencontre aux allures d'épilogue à une semaine agitée. Au coeur de l'attention médiatique après les révélations de Zahia, jeune prostituée ayant confié à la brigade de répression du proxénétisme avoir eu des relations sexuelles tarifées avec des joueurs de l'équipe de France, et son carton rouge direct reçu contre Lyon en milieu de semaine après une semelle sur Lisandro Lopez, Franck Ribéry a gardé toute la confiance de son entraîneur et a même reçu son soutien public en préambule de cette 32e journée de Bundesliga. Un appui traduit par une présence dans le onze de départ pour Ribéry, auteur d'une prestation marquée par une combativité exemplaire. La bonne opération de Schalke Aligné à gauche de l'entrejeu munichois, le Français n'a pas démérité sur le pré, ne manquant pas de dynamiser le jeu d'une formation bavaroise fébrile défensivement et qui a eu bien des difficultés à imposer sa loi. Le Boulonnais a multiplié les courses et les initiatives, sans réussite comme sur cette lourde frappe décrochée des 25 mètres et captée en deux temps par Bailly, le portier adverse (25e). Moteur offensif du Bayern à l'instar de son pendant côté droit, Arjen Robben, Ribéry a même failli être impliqué sur une réalisation, mais son coup franc dévié par Van Buyten et prolongé dans le but par Schweinsteiger est logiquement refusé pour une position de hors-jeu de l'international allemand (48e). Si le Français n'a pas trouvé la faille, Marcos Reus s'en charge à l'heure de jeu pour mettre M'Gladbach sur les bons rails d'une demi-volée limpide (1-0). Le Bayern, visiblement fatigué, réussit finalement à conserver son fauteuil de leader grâce à Klose, auteur d'une tête décroisée victorieuse à la réception d'un centre de Lahm (73e). Un but salvateur pour le Bayern puisque dans le même temps, le dauphin Schalke 04 s'est imposé au finish sur le terrain du Hertha Berlin (1-0) grâce à Heiko Westermann. A deux journées de la fin, Le suspense est donc total puisque voilà les joueurs de Felix Magath à hauteur de ceux de Van Gaal avec 64 points. Le sprint final s'annonce passionnant outre-Rhin où le Bayern pourra se satisfaire de compter dans ses rangs un Franck Ribéry productif malgré un contexte délicat.