Le Bayern perd la tête

  • A
  • A
Le Bayern perd la tête
@ Reuters
Partagez sur :

BUNDESLIGA - Battus par Stuttgart, les Bavarois ont abandonné le siège de leader à Schalke.

BUNDESLIGA - Battus par Stuttgart, les Bavarois ont abandonné le siège de leader à Schalke. A Bordeaux comme au Bayern, les priorités sont clairement établies pour les jours qui viennent. C'est la Ligue des champions d'abord, le reste ensuite. A soixante-douze heures de son quart de finale de C1 face à Manchester United, Munich a décidé samedi de ne pas en faire trop contre Stuttgart. Ainsi Louis van Gaal a-t-il préféré se passer au coup d'envoi des services de Ribéry et Robben, auteur du but victorieux contre Schalke 04 (1-0, a.p.), en milieu de semaine en demi-finale de la Coupe d'Allemagne. Même sans ses ailiers de choc, l'équipe bavaroise a fière allure. Et vu comme elle a débuté la rencontre, c'est à se demander si elle ne joue pas mieux sans l'international tricolore. Malgré tout, cette fluidité dans l'animation n'a pas permis aux Munichois de l'emporter (1-2), la faute à une formation du VfB certes moins entreprenante mais elle aussi capable de bien manoeuvrer devant. C'est Niedermeier, servi par Hleb, qui de la tête alerte une première fois Butt (12e). Khedira, à l'entrée de la surface, arme ensuite sans contrôle mais le portier du Bayern s'interpose (24e). En face, Lehmann n'est inquiété que sur une tentative d'Olic (19e). Sur un centre au cordeau côté gauche de Pranjic, Van Buyten surgit de nulle part mais sa reprise échoue d'un rien à côté (27e). Le répit est de courte durée pour l'ex-gardien international puisque cinq minutes plus tard, Pranjic est encore à la distribution avec cette fois-ci Olic à la finition, qui lui trouve le cadre (1-0, 32e). Schalke 04 ne flanche pas Kuzmanovic tente de réagir sur coup franc, mais sa frappe rasante passe un bon mètre à droite de la cage bavaroise (36e). Difficile, alors, de croire que Stuttgart va pouvoir revenir au score tant les Bavarois contrôlent. Cela n'empêche pas le VfB de tenter et Trasch, d'un bijou de frappe en feuille morte, de scotcher Butt des vingt mètres (1-1, 41e). Egaliser avant la pause, rien de tel pour aborder la seconde période confiant. Louis van Gaal le sent, il fait entrer Ribéry et Robben. Mais cela ne change rien puisque Marica, sur une passe de Cacau, double la mise de près pour les visiteurs (2-1, 58e). Pas l'idéal avant de recevoir les Red Devils... Ce revers est problématique puisque Schalke 04 s'est lui imposé grâce à un doublé Kuranyi sur la pelouse du Bayer Leverkusen (2-0), privant les Bavarois du leadership à l'issue de cette 28e journée de Bundesliga. Dans les autres rencontres, Dortmund a loupé une bonne occasion de revenir sur le trio de tête en n'accrochant qu'un résultat nul sur la pelouse du Hertha Berlin (0-0). Le Borussia voit du même coup le Werder revenir à une longueur au classement, Brême ayant pris la mesure de Nuremberg (4-2) grâce à des buts de Mertesacker (1e, 20e), Borowski (36e) et Fritz (90e). A signaler par ailleurs la très nette victoire de Cologne sur la pelouse de Hanovre (4-1), avec un doublé de Tosic (12e, 71e).