Le Bayern hausse le ton

  • A
  • A
Le Bayern hausse le ton
Partagez sur :

Malgré son inconstance, le Bayern Munich reste à ce jour le dauphin le plus probable d'un Borussia Dortmund d'ores et déjà promis au titre. Samedi, pour le compte de la 19e levée de Bundesliga, les Bavarois ont écrasé Kaiserslautern (5-1), profitant des revers de Hanovre et Mayence contre Schalke 04 (0-1) et Wolfsburg (0-1) pour recoller au wagon des prétendants à la Ligue des champions.

Malgré son inconstance, le Bayern Munich reste à ce jour le dauphin le plus probable d'un Borussia Dortmund d'ores et déjà promis au titre. Samedi, pour le compte de la 19e levée de Bundesliga, les Bavarois ont écrasé Kaiserslautern (5-1), profitant des revers de Hanovre et Mayence contre Schalke 04 (0-1) et Wolfsburg (0-1) pour recoller au wagon des prétendants à la Ligue des champions. Tenu en échec par Wolfsburg la semaine passée encore, le Bayern s'est résigné depuis longtemps à la perte de son titre de champion. Ces derniers jours, Louis van Gaal l'a répété devant la presse: "Nous devons maintenant nous concentrer sur la deuxième place." Une mise au point confirmée par son président Karl-Heinz Rummenigge: "Nous devons essayer d'atteindre notre objectif minimum pour cette saison, qui est la deuxième place." Et le message est manifestement bien passé auprès des joueurs. Ce samedi, jour de 19e levée de Bundesliga, les Munichois n'ont laissé aucune chance à leurs convives, étrillés 5-1 malgré la mise en branle tardive de la machine bavaroise. Sur la pelouse de l'Allianz-Arena, Kaiserslautern en a pris cinq, et n'a guère fait illusion quand Moravek s'est évertué à réduire la marque à l'heure de jeu, pour établir le score à 2-1. Auteur juste avant la pause de son premier but de la saison - pour sa première titularisation - Robben a eu l'honneur d'ouvrir le festival, avant de se faire voler la vedette par un Gomez qui, comme face à Hanovre et Stuttgart un peu plus tôt dans la saison, y est allé de son triplé. Müller ayant lui clôturé la marque. Avec 15 réalisations déjà à son actif en Bundesliga - 23 toutes compétitions confondues - l'attaquant international du Bayern n'a cessé de justifier la confiance de Louis van Gaal depuis que ce dernier en a fait son fer de lance, à partir de la 7e journée de championnat. Le voici désormais à hauteur du Fribourgeois Papiss Cissé en tête du classement des buteurs. Pour ce qui est de la hiérarchie collective en revanche, le club phare de Munich reste loin, très loin, du leadership. Raul coupe Hanovre dans son élan Certes, le Borussia Dortmund a été neutralisé ce samedi par Stuttgart, surpris par Pogrebnyak en toute fin de rencontre alors que Götze semblait avoir assuré l'essentiel (1-1). Mais avec un retard de 14 points à combler en 15 actes, le Bayern peut effectivement se recentrer sur une qualification pour la Ligue des champions de moins en moins improbable. Ce week-end en effet, les deux premiers dauphins des Borussen avant l'ouverture des hostilités sont tombés. Vainqueur à six reprises lors de ses sept dernières sorties en championnat, Hanovre a subi un coup d'arrêt à domicile en s'inclinant devant Schalke 04, sur un but de Raul, alors auteur de sa dixième réalisation de la saison (0-1). Même punition pour Mayence, qui a semble-t-il perdu sa recette automnale, battu par un VfL Wolfsburg qui grâce à Kjaer a mis fin à une série de sept matches nuls consécutifs (0-1). Autant de résultats qui ont permis au Bayern de figurer provisoirement sur le podium de la Bundesliga pour la première fois de la saison jusqu'à ce que Leverkusen ne reprenne sa deuxième place au profit d'un succès, dimanche, sur le terrain de Moenchengladbach (3-1).