Le Bayern en impose

  • A
  • A
Le Bayern en impose
Partagez sur :

Passé par Brême et Moenchengladbach à la faveur des premiers résultats du week-end, le Bayern a réagi en leader, dimanche, s'imposant sur le terrain de Schalke (0-2) en clôture de la 6e journée de Bundesliga. C'est le jeune Petersen qui a ouvert les hostilités à Gelsenkirchen, imité plus tard par un opportuniste Müller. Et Munich de retrouver le sommet, avec désormais cinq succès de rang en championnat.

Passé par Brême et Moenchengladbach à la faveur des premiers résultats du week-end, le Bayern a réagi en leader, dimanche, s'imposant sur le terrain de Schalke (0-2) en clôture de la 6e journée de Bundesliga. C'est le jeune Petersen qui a ouvert les hostilités à Gelsenkirchen, imité plus tard par un opportuniste Müller. Et Munich de retrouver le sommet, avec désormais cinq succès de rang en championnat. Après les cartons passés à Hambourg (5-0) et Fribourg (7-0), ce succès en deux coups aura probablement laissé les amateurs de buts sur leur faim, mais dans le contenu, cette victoire signée à Gelsenkirchen signifie beaucoup. Dimanche à la Veltins Arena, c'est un concurrent présumé sérieux dans la course au titre que le Bayern a dominé sans mal. Solide sur ses bases et maître du ballon, le club munichois a étouffé son hôte, tuant dans l'oeuf la moindre de ses velléités pour obtenir un résultat logique et sans appel (0-2). Dès la première minute, Neuer, de retour au pays et pas forcément bien accueilli, a bien dû s'employer pour calmer les ardeurs des Raul et consorts, mais cette intervention autoritaire dans les pieds de Farfan a suffi à donner la tendance. Hormis deux frappes bien senties de Huntelaar, expédiées au ras du poteau droit du gardien international (29e et 31e), Schalke 04 s'est illustré par son incapacité à déstabiliser l'arrière-garde adverse. Un constat quelque peu préoccupant pour les troupes de Ralf Rangnick, défaites à Wolfsburg la semaine passée (2-1) et tenues en échec par le Steaua Bucarest jeudi en Ligue Europa (0-0). Bénéficiaire d'une remontée de terrain spectaculaire de Ribéry, Petersen, lui, n'a pas manqué l'occasion de concrétiser la domination des siens. Huit jours après avoir ouvert son compteur bavarois contre Fribourg, l'ancien meilleur buteur de Bundesliga II avec l'Energie Cottbus a frappé dès la 21e minute, battant en deux temps un Fährmann abandonné par sa défense (0-1). En tout début de seconde période, l'intéressé manquera de récidiver, toujours à la conclusion d'un bon mouvement insufflé par Ribéry (46e). A force de percussion, le Bayern fera néanmoins le break, grâce à un opportuniste Müller, à la retombée d'un centre deux fois contré de l'inévitable Ribéry (0-2, 75e). Sans réaction, Schalke 04 a abdiqué, et peut-être affiché ce dimanche ses limites. Avec cette cinquième victoire de rang, Munich en revanche s'impose comme une référence cette saison. A confirmer le week-end prochain contre un Bayer Leverkusen qui a beaucoup à se faire pardonner après sa déroute à domicile face à Cologne, samedi (1-4).