Le Bayern brille même sans Ribéry

  • A
  • A
Le Bayern brille même sans Ribéry
Partagez sur :

FOOTBALL - Le Bayern Munich a conforté sa troisième place au classement avant la trêve hivernale en simposant face au Hertha Berlin (5-2).

Le Bayern a conforté sa troisième place au classement avant la trêve hivernale grâce à son succès face à la lanterne rouge, le Hertha Berlin, lors de la 17e journée de Bundesliga (5-2).Avec 12 points sur 12 pris lors des quatre dernières journées, les Bavarois peuvent partir en vacances avec le sentiment du devoir accompli. Méconnaissable depuis quelques semaines, à l'image de son éclatante performance turinoise (1-4) synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Bayern s'est assuré une place au chaud pour passer l'hiver.Certes invaincu en championnat depuis le 26 septembre dernier, Munich a néanmoins passé la vitesse supérieure ces derniers temps, au point de faire parler la poudre à chacune de ses sorties désormais. Une semaine après le carton infligé à Bochum (1-5), les Bavarois ont ainsi surclassé les Berlinois du Hertha, samedi, pour leur dernière représentation de l'année à l'Allianz Arena (5-2). Tour à tour, Van Buyten (16e), Gomez (31e), Robben (33e), Müller (60e) et Olic (77e) y sont allés de leur but face à une lanterne rouge impuissante, dont l'honneur a tout juste été sauvé en fin de match par Ramos (71e) et Raffael (90e).Leverkusen sacré champion d'automneTémoin lointain de ce réjouissant festival, Franck Ribéry s'est lui longtemps fait désirer dans la semaine, avant de jeter l'éponge à quelques heures du coup d'envoi. Alors que l'international tricolore, remis de ses soucis au genou gauche, devait signer son retour à la compétition ce week-end, une banale – mais douloureuse – inflammation d'un orteil l'a stoppé dans son élan, remettant sa rentrée au 15 janvier prochain, date de la reprise de la Bundesliga... Une échéance que Leverkusen abordera alors auréolé de son titre de champion d'automne. Provisoirement chassé de son trône par un Schalke 04 tombeur de Mayence vendredi soir (1-0), le Bayer a repris les commandes ce samedi en venant à bout d'un Mönchengladbach tenace, un temps apparu souverain au tableau d'affichage (3-2).