Le Bayern assomme Leverkusen

  • A
  • A
Le Bayern assomme Leverkusen
Partagez sur :

Le Bayer Leverkusen avait une belle opportunité de mettre la pression sur le leader, Dortmund, à condition de s'imposer dimanche à Munich, pour l'affiche de la 30e journée du championnat d'Allemagne. Mission ratée avec un net succès des coéquipiers de Ribéry buteur, 5-1. Le Bayern retrouve une place sur le podium alors que Dortmund reprend le large en tête.

Le Bayer Leverkusen avait une belle opportunité de mettre la pression sur le leader, Dortmund, à condition de s'imposer dimanche à Munich, pour l'affiche de la 30e journée du championnat d'Allemagne. Mission ratée avec un net succès des coéquipiers de Ribéry buteur, 5-1. Le Bayern retrouve une place sur le podium alors que Dortmund reprend le large en tête. C'était une drôle de situation. Jupp Heinckes défiait dimanche son futur employeur dans une rencontre capitale pour les deux équipes. L'entraîneur du Bayer Leverkusen savait qu'une victoire à l'Allianz Arena était plus que nécessaire pour perturber Dortmund dont l'avance en tête du championnat a fondu sous le soleil printanier. Mais s'imposer sur le terrain du Bayern en quête d'une qualification vitale pour la prochaine Ligue des champions, est une denrée rare pour Leverkusen, dont le dernier succès en terre bavaroise remonte à 1989. (23 matches consécutifs sans défaite pour le Bayer toutes compétitions confondues à domicile) Ces statistiques n'ont pas été contrariées, bien au contraire, le match étant déjà joué à la pause avec un avantage conséquent des hommes d'Andries Jonker, 4-0, grâce notamment à un triplé de Mario Gomez dont le total de buts est aujourd'hui porté à 22, tout en haut de la hiérarchie des canonniers de la Bundesliga. La fin de la première période a notamment été particulièrement cruelle pour les coéquipiers de Ballack avec deux buts inscrits en très peu de temps (44e, 45+1e). La réduction du score de Derdiyok à l'heure de jeu (62e, 4-1) ne changera strictement rien, Franck Ribéry se chargeant de tuer les derniers ersatz d'espoirs adverses en trompant Adler d'une frappe croisée du droit (5-1, 75e). Dortmund, le champagne au frais Andries Jonker ne s'est donc pas loupé pour son premier match à la tête du Bayern, confortant ses dirigeants dans leur décision de virer Louis Van Gaal le week-end dernier après le nul concédé à Nuremberg (1-1). L'ex-adjoint du Néerlandais a désormais comme mission de conserver cette troisième place au classement, reprise à Hanovre, voire mieux, ce qui ravirait...Heynckes dans l'optique de la saison prochaine. Leverkusen a en tout cas anéanti ses chances de titre dimanche à l'Allianz Arena, Dortmund n'ayant pas loupé le coche un peu plus tard. Grâce à son succès obtenu à domicile sur Fribourg (3-0), la formation de Jürgen Klopp compte désormais huit points d'avance sur le Bayer, et 14 sur le Bayern, 3e, à l'issue de cette 30e journée de Bundesliga. A quatre matches du terme, le plus dur est fait. Sauf cataclysme.