Le Barça reste muet

  • A
  • A
Le Barça reste muet
Partagez sur :

FOOT - Tenu en échec par Rubin Kazan (0-0), le Barça est encore loin d'être qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des Champions.

Vainqueur du match aller au Camp Nou (2-1), le FC Rubin Kazan a de nouveau fait sensation mercredi lors de la 4e journée de la Ligue des Champions en tenant tête au Barça (0-0). Une nouvelle contreperformance pour le tenant du titre, qui est encore loin d'avoir assuré sa qualification pour les huitièmes de finale.Cette fois-ci, on ne pourra pas avancer la thèse de l'accident. Battus il y a 15 jours dans leur antre (2-1), les Barcelonais ont été de nouveau incapables de forcer le verrou du FC Kazan dans un match retour en forme de revanche. Les Russes n'ont pas enchaîné une deuxième grosse performance, avec ce 0-0 obtenu mercredi à domicile, par hasard.A ce rythme, le FC Barcelone pourrait peut-être ne pas sortir de la phase de poules et voir passer sous son nez les huitièmes de finale. Mais les hommes de Guardiola ne tomberont pas lors des deux dernières journées sur un adversaire aussi généreux dans l'effort, appliqué et développant un sens du sacrifice défensif quasiment sans faille.Malgré les six degrés en dessous de zéro qu'indiquait le thermomètre au moment du coup d'envoi, les Catalans se sont précipités sur la cage russe, en témoigne ce corner obtenu après trente secondes de jeu. La première énorme occasion en faveur du Barça intervint après seulement trois minutes et ce duel perdu par Ibrahimovic, le Suédois voyant son tir échouer sur le montant gauche de Ryzhikov.Henry entré en fin de matchPrivés de ballon (71% de possession moyenne en faveur des Espagnols dans cette première période comme sur l'ensemble de la partie), les joueurs de Kazan se contentaient d'un rush de Dominguez, magnifiquement repris aux abords de la surface par un tacle d'école signé Daniel Alves (16e) et d'une seule véritable opportunité de tromper Valdes dans cette première période. Mais quelle occasion puisque le gardien barcelonais sortait le grand jeu, en effectuant un arrêt réflexe de la main gauche sur une frappe de Ryazantsev (40e). Thierry Henry effectuait son retour à la compétition à 10 minutes de la fin, succédant à Seydou Keita, et n'était pas plus heureux que ses camarades comme sur ce tir du gauche dévissé (90e).Au final, ce nul permet au FC Kazan de repasser au classement devant Barcelone, grâce à une meilleure différence de buts sur les rencontres directes en attendant l'autre match de ce groupe F, Dynamo-Kiev-Inter Milan. Des Nerazzurri qu'affronteront les Espagnols lors d'une prochaine journée qui pourraient leur coûter cher.