Le Barça puissance 8 !

  • A
  • A
Le Barça puissance 8 !
Partagez sur :

A une semaine du Clasico face au Real Madrid, le FC Barcelone a sorti ses habits de gala pour littéralement atomiser la modeste formation d'Almeria (8-0). Comme bien souvent Lionel Messi a été le grand bonhomme du Barça avec un triplé et 2 passes décisives pour Bojan à son actif. Le Barça reste cependant à un point du Real Madrid qui a disposé de l'Athletic Bilbao (5-1).

A une semaine du Clasico face au Real Madrid, le FC Barcelone a sorti ses habits de gala pour littéralement atomiser la modeste formation d'Almeria (8-0). Comme bien souvent Lionel Messi a été le grand bonhomme du Barça avec un triplé et 2 passes décisives pour Bojan à son actif. Le Barça reste cependant à un point du Real Madrid qui a disposé de l'Athletic Bilbao (5-1). Un Barça record... Les Blaugrana ont ajouté une nouvelle ligne à leurs records maisons en s'imposant sur la pelouse d'Almeria 8 buts à 0. Il faut remonter au 25 octobre 1959 et un succès sur le terrain de Las Palmas pour trouver trace d'une telle raclée. De fait, il n'a pas fallu attendre bien longtemps pour que les Catalans ne prennent le large. Une nouvelle fois, le détonateur a été le génial Lionel Messi. Buteur dans la semaine avec l'Argentine pour son premier succès personnel face au Brésil, il a débloqué la situation à la fin du premier quart d'heure. Ce n'était que le début d'une longue balade catalane. Iniesta, l'homme qui a donné le titre de champion du monde à l'Espagne, a frappé à son tour, acculés sur leur but, les joueurs d'Almeria vont craquer de nouveau avec un but contre son camp d'Acasiete avant que Pedro ajoute sa touche puis que Messi ne s'offre un doublé pour le 5-0 en 36 minutes de jeu. On a vu plus serré... A ce rythme, Pep Guardiola a dû se dire qu'il avait bien fait de ménager Gerard Piqué en vue du Clasico ! Dans le même ordre d'idée, l'entraîneur a fait souffler Xavi et Iniesta qui sont restés au vestiaire, tandis que Bojan est entré à la 55e minute de jeu. Cristiano Ronaldo répond à Messi Une entrée notable puisque le jeune attaquant espagnol marque 7 minutes plus tard, servi par... Messi. Décidément toujours aussi gourmand et jamais vraiment rassasié, l'Argentin ajoute un troisième but personnel ainsi qu'une ultime passe décisive pour un Bojan auteur d'un doublé en une grosse demi-heure. Excellent pour la confiance et pour une différence de buts que seuls les Madrilènes peuvent contester. Les hommes de José Mourinho n'ont pas été aussi saignants que les Barcelonais mais ils ont tout de même rendu une copie propre face à l'Athletic Bilbao (5-1). A l'image de Messi, Cristiano Ronaldo a fait la différence en inscrivant lui aussi un triplé. Le Portugais n'a cependant pas été seul puisque Gonzalo Higuain avait frappé le premier tandis que Sergio Ramos a inscrit un penalty. Cinq buts mais pas une balade pour autant puisque Fernando Llorente, que l'on annonçait vers le Real en début de saison, a réduit le score tandis que Javi Martinez a touché du bois. Le mot de la fin est tout de même revenu au Real et un penalty inscrit par Cristiano Ronaldo. La lutte à distance va provisoirement prendre fin la semaine prochaine avec un Clasico au Camp Nou qui sent tout simplement le soufre...