Le Barça perd des points

  • A
  • A
Le Barça perd des points
Partagez sur :

Après deux larges succès face à Majorque en championnat (5-0) et Plzen en Ligue des champions (4-0), le Barça a été contraint au partage des points sur la pelouse de l'Athletic Bilbao (2-2), dimanche lors de la 12e journée de Liga. Un résultat qui fait les affaires du Real Madrid, leader avec trois points d'avance sur son rival.

Après deux larges succès face à Majorque en championnat (5-0) et Plzen en Ligue des champions (4-0), le Barça a été contraint au partage des points sur la pelouse de l'Athletic Bilbao (2-2), dimanche lors de la 12e journée de Liga. Un résultat qui fait les affaires du Real Madrid, leader avec trois points d'avance sur son rival. Plus que jamais la Liga vit au rythme des résultats du Real Madrid et du FC Barcelone. Dimanche après-midi, à l'occasion de la 12e journée, les Merengue ont écrasé Osasuna (7-1), grâce notamment à un triplé de Cristiano Ronaldo et un doublé de Karim Benzema. Un neuvième succès en onze matches de championnat qui permet à la Maison Blanche de conforter son fauteuil de leader du classement avec trois points d'avance sur son rival catalan. Car, un peu plus tard dans la soirée, le club blaugrana a dû se contenter du nul sur le terrain de l'Athletic Bilbao (2-2). Sur une pelouse de San Mamés détrempée par la pluie et où il est souvent difficile de l'emporter, les Blaugrana n'ont pas trouvé la solution pour venir à bout de Basques solides et réalistes. Pourtant, la rencontre semblait partir sous de bons auspices pour les hommes de Pep Guardiola avec une première occasion à mettre à l'actif d'Adriano, auteur d'une bonne combinaison avec Xavi. Mais la frappe du Brésilien est captée en deux temps par Gorka Iraizoz (3e). Messi évite la défaite aux siens Les troupes de Marcelo Bielsa ne s'en laissent pas compter et Ander Herrera profite de l'excellent travail de Markel Susaeta sur l'aile gauche pour ouvrir le score d'une belle frappe du droit (1-0, 20e). Surpris, les Blaugrana ne mettent toutefois pas longtemps à réagir. Eric Abidal déborde côté gauche et adresse un centre parfait pour Cesc Fabregas qui égalise d'une tête dans la lucarne (1-1, 24e). Deux nouvelles occasions de part et d'autre avant le repos, un extérieur du pied d'Andres Iniesta repoussé par Iraizoz (30e), et un tir du gauche d'Iker Muniain stoppé en deux temps par Victor Valdes (36e), confirment que les débats sont équilibrés. Le mano a mano se poursuit au retour des vestiaires avec un Barça qui bute inlassablement sur la défense basque et finit par se faire surprendre sur un but gag. A la suite d'un corner tiré côté gauche, Abidal tente de dégager dans l'axe, mais le ballon bute sur le tibia de Piqué avant de finir au fond des filets (2-1, 80e). La "cathédrale de San Mamés" s'enflamme et croit alors en l'exploit, mais c'était sans compter sur Lionel Messi. Auteur de deux triplés lors des deux derniers matches des Catalans, le double Ballon d'Or, plutôt discret jusque-là, profite d'un cafouillage dans la surface de la défense de l'Athletic, qui venait d'être réduit à dix suite à l'expulsion de Fernando Amorebieta, pour égaliser d'un plat du pied gauche dans les arrêts de jeu (2-2, 90e+1). Auteur du premier but de sa carrière à Bilbao, l'Argentin tire ainsi une belle épine du pied du Barça, qui reste toujours invaincu, mais compte désormais trois points de retard sur le Real Madrid en tête du classement. De son côté, Bilbao conforte sa neuvième place.