Le Barça mobilise ses jeunes

  • A
  • A
Le Barça mobilise ses jeunes
Partagez sur :

Si Pep Guardiola annonce que la qualification des Catalans n'est pas en poche malgré la large victoire de l'aller (5-1), le déplacement du Barça à Donetsk mardi en quarts de finale retour de la Ligue des Champions devrait permettre de découvrir de nouveaux visages. Face à l'accumulation des absences et à proximité du clasico à Madrid, l'entraîneur barcelonais pourrait être contraint de donner du temps de jeu à quelques jeunes pousses...

Si Pep Guardiola annonce que la qualification des Catalans n'est pas en poche malgré la large victoire de l'aller (5-1), le déplacement du Barça à Donetsk mardi en quarts de finale retour de la Ligue des Champions devrait permettre de découvrir de nouveaux visages. Face à l'accumulation des absences et à proximité du clasico à Madrid, l'entraîneur barcelonais pourrait être contraint de donner du temps de jeu à quelques jeunes pousses... Joue-la comme Messi ! Confronté à un groupe réduit par les blessures, Pep Guardiola a fait appel dimanche à neuf membres de l'équipe B, réquisitionnés pour les besoins de l'entraînement au lendemain de la victoire face à Almeria (3-1). Thiago, Oier, Miño, Saul, Tello, Planas, Benja, Ilie et Armando, habituels pensionnaires d'une réserve actuellement à la troisième place de D2 espagnole, ont ainsi pu participer au décrassage en compagnie des stars barcelonaises. Il faut dire que l'entraîneur des Blaugranas n'a guère le choix. Sept titulaires sont déjà à 40 matches joués Puyol et Abidal sont ainsi toujours sur le flanc, rejoints par Bojan touché aux ligaments et absent pour près de deux mois. Iniesta a pris un carton habile en vue des demi-finales et sera suspendu ce mardi. Valdes et Busquets l'étaient eux samedi contre Almeria et Mascherano sera privé de clasico samedi également en raison d'une suspension. D'où un recours aux jeunes et une revue d'effectif. Or, le Barça est certes composé de joueurs de qualité mais demeure parfois juste en nombre par rapport à d'autres cadors européens (vingt-deux joueurs professionnels). Difficile donc de faire souffler les cadres. Pedro, Iniesta et Messi, les joueurs les plus sollicités, en sont déjà à 43 matches disputés cette saison sous le maillot blaugrana. Mais Guardiola se refuse à aligner une équipe de "coiffeurs" en Ukraine, rappelant à l'envi que la qualification n'est pas encore jouée contre un adversaire intraitable à domicile, car invaincu depuis octobre 2008. Comme samedi face à la lanterne rouge de Liga, Messi et compagnie devraient donc être sur le pont, les jeunes eux sur le banc, prêts à dépanner. Trois d'entre eux sortent pourtant du lot et pourraient grappiller du temps de jeu au Donbass Arena... Jeffren Suárez Bermúdez dit Jeffren, l'homme de la "manita" : Dernier buteur lors de la démonstration barcelonaise face au Real Madrid (5-0) en octobre, le petit milieu espagnol est devenu un remplaçant régulier, comptant neuf apparitions cette saison avec l'équipe première. Champion d'Europe des -19 ans avec la Roja en 2006, le joueur de 23 ans, né au Venezuela, est un homme de l'ombre, suppléant souvent en fin de match Messi ou Pedro. Guardiola compte sur lui même si son temps de jeu limité pourrait l'inciter à partir... Thiago Alcantara, au nom du père : Titulaire et buteur ce week-end face à Almeria, ce milieu de terrain est le chouchou de Luis Enrique, l'entraîneur de l'équipe réserve. Couvé par Guardiola, il figure parmi les espoirs espagnols dans l'entrejeu, dans la lignée des milieux techniques actuels de la Roja. Les petits Bleus s'en souviennent puisque Thiago fait partie de la génération 1991, celle qui étrilla les Français en finale de l'Euro U17 en 2008 (4-0 dont un penalty du jeune Barcelonais) avant de craquer en juillet dernier à Caen en finale de l'Euro U19 (2-1). Né au Brésil, le fils de Mazinho, champion du monde 1994 avec le Seleçao, pourrait encore profiter du recul de Busquets en défense conjugué à la suspension d'Iniesta pour glaner une place au milieu à Donetsk... Jonathan Dos Santos, la dernière chance ? Le petit frère de Giovani, l'ancien protégé de Ronaldinho au camp d'entraînement du Barça, peine à trouver une petite place parmi les stars catalanes. Le jeune Mexicain de près de 21 ans, écarté au dernier moment de la liste des 23 pour la Coupe du monde en Afrique du Sud, n'a ainsi disputé que sept minutes en pro cette saison. Appelé dans le groupe pour ce match, il semble pourtant promis à rester dans les tribunes. A moins que Guardiola ne se décide à le relancer. Le Barça semble encore croire en lui après avoir prolongé son contrat l'été dernier. Il pourrait toutefois suivre le même chemin que son grand frère, cédé à Tottenham en 2008 puis prêté à Santander (dix matches en Liga pour un but).