Le Barça et Milan rigolent

  • A
  • A
Le Barça et Milan rigolent
Partagez sur :

Le groupe H n'a pas encore trouvé son épilogue mais à mi-parcours, le Barça et l'AC Milan ont sans aucun doute fait le plus dur dans l'optique de la qualification pour les huitièmes de finale. Les Blaugrana sont en effet venus à bout de Plzen (2-0) tandis que Milan a disposé du Bate Borisov (2-0). Ex-aequo en tête du groupe H et avec déjà 6 longueurs d'avance, les deux ogres du groupe se disputeront la première place.

Le groupe H n'a pas encore trouvé son épilogue mais à mi-parcours, le Barça et l'AC Milan ont sans aucun doute fait le plus dur dans l'optique de la qualification pour les huitièmes de finale. Les Blaugrana sont en effet venus à bout de Plzen (2-0) tandis que Milan a disposé du Bate Borisov (2-0). Ex-aequo en tête du groupe H et avec déjà 6 longueurs d'avance, les deux ogres du groupe se disputeront la première place. A chacun sa balade. Le Barça était prêt pour le carton plein face à la modeste formation des Tchèques de Plzen. Les Blaugrana ont effectivement largement dominé les débats, ils ont attaqué sans cesse en se créant au passage une pléiade d'occasions, notamment grâce à un Leo Messi, mais sans parvenir à passer uen "goleada" à Plzen. Ce n'est pas faute d'avoir essayé ! Mais c'est d'abord dans le rôle du passeur que Messi se met en évidence en servant Iniesta au terme d'un double une-deux bouclé par un contrôle parfait, un ballon piqué pour éliminer son défenseur suivi d'une frappe au premier poteau imparable (1-0, 11e). Une délicieuse ouverture du score qui fait penser que Cech, le portier tchèque, va passer une bien mauvaise soirée. A tort. Car Villa enroule sa frappe mais sans cadrer (27e), Messi bute justement sur un Cech qui reste bien sur ses appuis (29e), avant de frapper dans le petit filet (42e). L'Argentin boucle le premier acte d'un coup franc repoussé par le poteau (45e). Cela ne veut pas sourire à ce Barça qui ne lâche évidemment rien. Leo Messi slalome entre 2 défenseurs mais bute de nouveau sur Cech (55e). Et il faut croire que l'entêtement du génial argentin ne suffit pas toujours comme en témoigne sa frappe sur le poteau (60e). Ibra délivre Milan Après avoir longtemps patienté, le Barça va finalement doubler la mise sur un contre initié par Villa qui sert Messi, l'Argentin se fait contrer mais « El Guaje » a suivi et délivre pour de bon le Camp Nou (2-0, 82e). Barcelone s'envole donc avec déjà 7 points au compteur. Mais il n'est pas seul puisque l'AC Milan a fait aussi bien face au Bate Borisov (2-0). Un Milan finalement guère chahuté si ce n'est sur un duel perdu par Bressan face à Abbiati. Pour le reste, Milan a déroulé avec une première frappe sur le poteau d'Aquilani (12e), une reprise de volée de Taiwo titulaire pour la première fois (28e). Milan pousse avant de marquer grâce à Ibrahimovic (1-0, 33e). Le Suédois manque de doubler la mise dans la foulée mais son ballon piqué est trop croisé (36e). Robinho tente alors de s'y coller en enchaînant passement de jambes et frappe enroulée mais c'est finalement sur un missile de Boateng que le club italien va doubler la mise (2-0, 70e). Le match est bouclé et il ne se passera quasiment plus rien si ce n'est cette entrée en jeu de Philippe Mexès à la 82e. Une excellente nouvelle pour le défenseur tricolore et pour l'AC Milan. Sans surprise, le Barça et l'AC Milan bouclent cette première phase avec la qualification quasiment acquise. S'il n'y a guère de suspense de ce côté-là, ce devrait être officiel dans 15 jours, la première place du groupe se jouera lors de la 5e journée à Milan. Et ça vaudra le détour...