Le Barça est insatiable

  • A
  • A
Le Barça est insatiable
@ Reuters
Partagez sur :

LIGA - Les Catalans ont enregistré un cinquième succès d'affilée face à Getafe (2-1).

LIGA - Les Catalans ont enregistré un cinquième succès d'affilée face à Getafe (2-1). Quelles que soient les circonstances, Barcelone continue d'engranger les points sur un rythme de folie, restant sur une série de cinq victoires d'affilée avec quatorze buts inscrits pour un seul encaissé. Pourtant privée assez rapidement de Piqué, expulsé directement pour un tacle très dangereux sur Rafa (25e), l'armada offensive du Barça s'était encore chargée de faire la différence auparavant. Messi ouvre les hostilités en frappant de peu à côté du but de Codina (3e), puis surtout en enroulant un amour de ballon du pied gauche sur un décalage en retrait de Yaya Touré suite à un corner mal repoussé (1-0, 7e). Sans Thierry Henry, repêché in extremis sur le banc après le forfait de dernière minute de Daniel Alves et non entré en jeu, les Catalans ont encore développé certaines séquences de rêve. Barcelone termine à neuf Une démonstration barcelonaise à peine contrariée donc par l'infériorité numérique. Si Rios est à un cheveu de tromper Valdès (28e), Ibrahimovic manque lui de quelques centièmes de seconde pour rabattre le ballon dans le but avant le retour désespéré de Codina (43e). Si Getafe n'est pas l'équipe la moins joueuse à s'être déplacée au Camp Nou cette saison, loin de là, les Blaugrana ne sont pas plus perturbés plus que cela et poursuivent sur le même rythme après la pause. Keita manque un duel a priori facile (59e) devant Codina, avant que Xavi ne double la mise en profitant d'un nouveau travail gigantesque de Messi dans la zone de vérité (2-0, 67e). Le Barça termine pourtant à neuf suite à la nouvelle expulsion dans le temps additionnel de Marquez, qui concède en prime un penalty transformé par Soldado (2-1, 90e+4). Tranquille malgré tout, le Barça engrange donc sa dix-septième victoire de la saison et compte toujours cinq points d'avance sur le Real, facile vainqueur de l'Espanyol (3-0), grâce à Ramos, Kaka et Higuain.