Le "bad" fait son show

  • A
  • A
Le "bad" fait son show
Partagez sur :

L'élite du badminton a rendez-vous à Pierre-de-Coubertin (Paris), du 25 au 30 octobre, pour le compte des Internationaux de France 2011. Durant cette semaine de compétition, les meilleurs "badeurs" de la discipline tenteront de briller dans l'étape parisienne du circuit World Super Series. L'occasion pour l'équipe de France de marquer des points précieux dans l'optique de la qualification olympiques pour les JO de Londres.

L'élite du badminton a rendez-vous à Pierre-de-Coubertin (Paris), du 25 au 30 octobre, pour le compte des Internationaux de France 2011. Durant cette semaine de compétition, les meilleurs "badeurs" de la discipline tenteront de briller dans l'étape parisienne du circuit World Super Series. L'occasion pour l'équipe de France de marquer des points précieux dans l'optique de la qualification olympiques pour les JO de Londres. Qui succédera à l'Indonésien, Taufik Hidayat, en simple messieurs et à la Chinoise, Yihan Wang, en simple dames ? Pour cette nouvelle édition, 218 athlètes représentants 31 nations lutteront pour décrocher l'épreuve parisienne du circuit World Super Series dans les cinq épreuves au programme (simples messieurs, simples dames, double messieurs, doubles dames, double mixte). La lutte sera acharnée puisque les 30 premiers mondiaux seront présents pour ces Yonex Internationaux de France disputés à Coubertin à partir de mardi et ce jusqu'à dimanche (25 au 30 octobre). Mais les Européens arriveront-ils à battre les Asiatiques ? Il faut en effet remonter à 2008 pour trouver trace d'une victoire d'un badeur du Vieux Continent sur l'Empire du Milieu à Paris. Depuis le succès du Danois, Peter Hoeg Gade, les Asiatiques dominent sans partage le badminton mondial. Les Chinois ont par exemple raflé tous les titres lors des Championnats du monde 2010 et 2011. Maintenant, ils auront à coeur de conserver leur hégémonie à Paris. Pi forfait Du côté des Français, la tâche s'annonce compliquée. Même si Brice Leverdez aura un premier tour à sa portée face à un qualifié, le n°1 français retrouverait ensuite le n°1 mondial en la personne du Malaisien, Lee Chong Wei, pour une place en huitièmes de finale. "Malheureusement, Brice n'a jamais passé un seul tour à Coubertin", explique l'entraineur des équipes de France, Fabrice Vallet, en conférence de presse. "Son challenge, c'est de réussir dans cette salle. Il a envie de briller devant son public. Après les Mondiaux anglais, il a remporté des tournois au mois de septembre. Il a acquis plus de maturité et de sérénité". De son coté, Matthieu Lo Ying devra passer par les qualifications pour atteindre le tour principal. Les équipes de doubles masculines, féminines et mixtes devront, elle aussi, passer par le stade des qualifications afin d'intégrer le tableau final des Internationaux de France. La délégation tricolore comptait en revanche beaucoup sur Hongyan Pi. Malheureusement pour les Bleus, la n°1 française, qui s'est blessée au mollet la semaine passée, lors du Super Series Premier du Danemark, a dû renoncer aux Internationaux de France. Un crève-coeur pour la Française qui avait à coeur de performer devant son public de Coubertin. Les Bleus tenteront néanmoins de grappiller quelques points précieux à Paris dans l'optique de la qualification olympique. Car la route est encore longue jusqu'à Londres.