Lavillenie: "Rien à regretter"

  • A
  • A
Lavillenie: "Rien à regretter"
Partagez sur :

Leader de la perche mondiale en 2011, au vu des bilans comme des différents meetings disputés, Renaud Lavillenie n'a pu faire mieux que la médaille de bronze lundi lors des championnats du monde, avec un saut à 5,85m. Déçu, le Français rappelle aussi que le contexte d'une finale mondiale était particulier. Le champion d'Europe estime enfin que Pawel Wojciechowski, sacré champion à 5,90m, a eu beaucoup de réussite.

Leader de la perche mondiale en 2011, au vu des bilans comme des différents meetings disputés, Renaud Lavillenie n'a pu faire mieux que la médaille de bronze lundi lors des championnats du monde, avec un saut à 5,85m. Déçu, le Français rappelle aussi que le contexte d'une finale mondiale était particulier. Le champion d'Europe estime enfin que Pawel Wojciechowski, sacré champion à 5,90m, a eu beaucoup de réussite. Renaud, on imagine que cette médaille de bronze ne fait pas votre bonheur ? Je verrai mardi. A chaud, je ressens forcément de la déception, maintenant ça a été un très beau concours, avec cinq finalistes à 5,85m, deux à 5,90m, ce n'est pas un petit championnat. Je suis encore présent, même si la place n'est pas la meilleure. C'est ma deuxième médaille mondiale d'affilée et ma cinquième médaille internationale. Je n'ai rien à regretter. Romain Mesnil disait cette semaine que lorsque vous étiez mené dans le concours, vous étiez moins à l'aise qu'en faisait la course en tête. C'est ce qui s'est passé ? Non, puisque la seule barre où j'ai eu des problèmes, c'est à 5,90m. Et encore, à 5,90m je ne commets pas réellement de faute. Si ça avait été le cas, j'aurais pu m'en vouloir, mais il y a juste un petit manque de réglages, à un moment je choisis une perche avec laquelle je n'ai pas eu de parfaites sensations. Et puis la réussite est passée du côté adverse. "C'est vrai que j'ai eu une saison de merde" Quand vous avez vu que Pawel Wojciechowski avait passé 5,90m, qu'avez-vous pensé ? Que la réussite était avec lui. Je ne sais pas combien de barres il touche... mais c'est comme ça. Ensuite je me suis dit: "D'accord c'est bien, mais moi aussi je suis capable de le faire, j'ai déjà passé 5,90m dix fois dans ma carrière". Ce n'était pas mon jour... J'avais prévenu qu'un concurrent mauvais en qualifications pouvait être très bon en finale. Ça a été le cas, ce n'est donc pas forcément une grosse surprise. Le saut du Cubain à 5,90m m'a quand même un peu étonné. Comme je ne cesse de le répéter, on a beau arriver avant le championnat avec les meilleures performances, c'est pendant la compétition que tout se joue, et une fois en finale tout le monde à les mêmes chances. Ça a encore été démontré aujourd'hui. Pourquoi n'avez-vous pas fait d'impasse au troisième essai à 5,90m, pour tenter directement 5,95m ? J'étais dans ma compétition, je me sentais capable de faire 5,90m et derrière de sauter plus haut. C'est vrai que j'ai une eu saison de merde, parce qu'il y a eu beaucoup de compétitions en mai et juin, plus grand-chose en juillet, plus rien en août. J'ai fait le choix de ne pas faire de meeting de rue, alors que d'autres sont allés s'y frotter. Je suis resté sur les compétitions en stade, en pensant que c'est ce qui me préparerait le mieux possible aux championnats (ndlr, Lavillenie a tout de même pris part à une exhibition le 12 août à Berlin, au pied de la porte de Brandebourg). Ça n'a pas été le cas, je reverrai sans doute les choses la saison prochaine.