Lavillenie marque les esprits

  • A
  • A
Lavillenie marque les esprits
Partagez sur :

Sacré champion d'Europe en salle en mars dernier à Turin, Renaud Lavillenie confirme sa montée en puissance. Le perchiste tricolore a réalisé une très belle performance, dimanche à l'occasion des championnats d'Auvergne d'athlétisme, en franchissant 5,96 m à son premier essai, soit la meilleure performance mondiale de l'année. Le sociétaire du club de Cognac réalise ainsi la deuxième meilleure performance française de tous les temps, juste derrière le record de France de Jean Galfione (5,98 m).

Sacré champion d'Europe en salle en mars dernier à Turin, Renaud Lavillenie confirme sa montée en puissance. Le perchiste tricolore a réalisé une très belle performance, dimanche à l'occasion des championnats d'Auvergne d'athlétisme, en franchissant 5,96 m à son premier essai, soit la meilleure performance mondiale de l'année. Le sociétaire du club de Cognac réalise ainsi la deuxième meilleure performance française de tous les temps, juste derrière le record de France de Jean Galfione (5,98 m).Certains avaient rendez-vous dimanche sur le tartan bleu de Berlin pour la première étape de la Golden League. Renaud Lavillenie a lui profité du cadre discret du stadium Jean-Pellez d'Aubière dans l'agglomération de Clermont-Ferrand pour briller. Le tout récent champion d'Europe en salle de Turin, où il avait bondi à 5,81 m pour atteindre les sommets, a même illuminé les obscurs championnats d'Auvergne d'athlétisme, compétition qu'il a ajoutée à la dernière minute à son programme, après sa performance décevante à Moscou le week-end passé (5,37 m), afin de préparer la Coupe d'Europe à Leria au Portugal la semaine prochaine.Le sociétaire de Cognac y sera l'une des attractions dans le camp tricolore après son nouveau bond dans la hiérarchie mondiale. Le protégé de Damien Innocencio a en effet tutoyé les sommets en effaçant dimanche, lors de son premier essai, une barre à 5,96 m, soit 16 centimètres de mieux que son précédant record personnel en plein air ! Voilà le Français, qui éclate en cette année 2009, bénéficiaire de la meilleure performance mondiale de l'année devant l'Australien Steven Hooker (5,95 m à Sydney en février) à défaut d'avoir subtilisé, et ce n'est pas faute d'avoir essayé, le record de France en plein air de Jean Galfione et ses 5,98 m qui datent de juillet 1999.Qu'importe, à 22 ans, Renaud Lavillenie, qui représente plus que jamais l'avenir de la perche française, aura bien d'autres occasions de s'attaquer à la marque de référence du champion olympique. Et sera d'ores et déjà l'une des meilleures chances de médaille du clan tricolore dans deux mois lors des championnats du monde de... Berlin (15-23 août). Un autre cadre. Une même envie de décoller.