Lavillenie, home sweet home

  • A
  • A
Lavillenie, home sweet home
Partagez sur :

En franchissant 5,85 m et avant trois échecs à 6,02 m, Renaud Lavillenie a conservé à domicile son titre de champion de France en salle. Le meilleur performeur mondial de l'année, a devancé, ce samedi à Aubière, Romain Mesnil (5,80 m) et Damiel Dossevi (5,55 m). A la longueur, l'or est revenu à Salim Sdiri (8,06 m), Teddy Tamgho est troisième (7,79 m).

En franchissant 5,85 m et avant trois échecs à 6,02 m, Renaud Lavillenie a conservé à domicile son titre de champion de France en salle. Le meilleur performeur mondial de l'année, a devancé, ce samedi à Aubière, Romain Mesnil (5,80 m) et Damiel Dossevi (5,55 m). A la longueur, l'or est revenu à Salim Sdiri (8,06 m), Teddy Tamgho est troisième (7,79 m). Un faux-pas n'est jamais à exclure mais Renaud Lavillenie n'a pas failli sur la route de Bercy. 15 jours avant les championnats d'Europe parisiens, le meilleur perchiste français a fait respecter la hiérarchie devant son public. Qualifié d'Auvergnat depuis son arrivée à Clermont-Ferrand 2008, le natif de Cognac a conservé samedi son titre de champion de France indoor en franchissant 5,85 m. Avec une meilleure marque cet hiver à 5,93 m qui l'a propulsé pour l'instant en tête des bilans mondiaux, Lavillenie espérait pouvoir s'attaquer à son record (6,01 m) dans un Stadium Jean-Pellez acquis à sa cause. "Le record de France m'aurait fait plaisir mais je visais avant tout le titre", déclarait-il après trois tentatives à 6,02 m, rapporte le site de la FFA. Sauter à Clermont, c'est toujours quelque chose de particulier pour moi. Ça met une certaine pression. Mais je reste régulier à plus de 5,80 m à chaque concours. C'est encourageant". Renaud Lavillenie avait raison d'insister sur ce point. Sur sept concours en salle disputés en 2011, celui de Stuttgart restera comme le moins bon en termes de performances (5,60 m). Avant Aubière, il restait sur d'excellentes sensations, à Liévin (5,90 m) et Donestk (5,93 m). Voilà de quoi préparer correctement le rendez-vous de Bercy. Teddy Tamgho, lui, a profité des championnats de France pour se tester à nouveau à la longueur. Les 8,01 m passés récemment ont conforté le triple sauteur de doubler ce week-end. Avec 7,79 m, Tamgho a pris la médaille de bronze derrière Nicolas Gomont (7,86 m) et Salim Sdiri (8,06 m).