Lannoy pour un Euro de plus

  • A
  • A
Lannoy pour un Euro de plus
Partagez sur :

L'UEFA a précédé de 171 jours le lancement officiel des hostilités pour désigner les juges de paix qui veilleront au respect des règles élémentaires du ballon rond durant l'Euro 2012. Une liste de douze arbitres qui comprend un Français en la personne de l'expérimenté Stéphane Lannoy. Officiels et représentants de l'arbitrage se réjouissent conjointement de cette convocation un brin attendue.

L'UEFA a précédé de 171 jours le lancement officiel des hostilités pour désigner les juges de paix qui veilleront au respect des règles élémentaires du ballon rond durant l'Euro 2012. Une liste de douze arbitres qui comprend un Français en la personne de l'expérimenté Stéphane Lannoy. Officiels et représentants de l'arbitrage se réjouissent conjointement de cette convocation un brin attendue. La Fédération Française de Football s'est fendue d'un communiqué de presse pour relayer la décision de l'UEFA, instance continentale en charge de l'organisation du Championnat d'Europe des nations, de sélectionner Stéphane Lannoy parmi le collège d'arbitres qui officiera l'été prochain de part et d'autre de la frontière ukraino-polonaise. Ils sont douze à avoir obtenu le Saint Graal. Douze hommes en noir qui seront en charge d'appliquer les règles en vigueur sans toutefois influer sur le cours de matches à enjeux patriotiques. Âgé de 42 ans, M. Lannoy constitue le choix de l'expérience au regard de ces prestations récurrentes sur la scène internationale. L'arbitre est régulièrement présent lors de rencontres de Ligue des champions et faisait partie du contingent arbitral en Afrique du Sud lors de la dernière Coupe du monde. Un déplacement dans l'hémisphère sud en 2010 qui avait été entaché par un arbitrage approximatif lors du match de poule opposant le Brésil à la Côte d'Ivoire (3-1). Une expulsion sévère de Kaka et un but injustement accordé à Fabiano, qui s'était rendu coupable de deux fautes de main, ont eu raison du parcours de l'arbitre français lors de la compétition. A l'instar des Tricolores, Knysna en moins, le natif de Boulogne-sur-Mer n'était pas de la phase éliminatoire. Le consensus est néanmoins total pour saluer la nomination de l'employé commercial de profession. La Direction nationale de l'arbitrage, Marc Batta en tête, se félicite de voir le lauréat du Trophée UNFP du meilleur arbitre de Ligue 1 (en 2008 et 2010) appelé à régir les rectangles verts lors de l'Euro 2012: "il s'agit à l'évidence d'une confirmation des aptitudes de Stéphane, on ne se qualifie pas pour un Mondial puis pour un Euro sans faire preuve de qualité. Même son de cloche du côté de la FFF, Noël Le Graët, son président, tenant à "féliciter M. Lannoy pour sa sélection et à souligner le travail accompli par ce dernier qui vient récompenser ses efforts". Turpin assure la relève Le principal intéressé, qui encadrera pour la première fois les joutes européennes de l'intérieur après avoir évolué en tant qu'arbitre assistant au cours de l'Euro 2008 en Suisse et en Autiche, se déclare "heureux pour toute l'équipe de participer à une compétition majeure et d'associer l'arbitrage français à cet événement". Et d'ajouter, magnanime "mais avant tout je tiens à adresser un message auprès de toute mon équipe qui gravite autour de moi, tout le monde s'est investi pour en arriver là. Une grande pensée pour ceux qui ne feront pas forcément partie du voyage, mais ils ont participé à cette réussite." Une référence, sans doute, au surdoué du sifflet, Clément Turpin, qui brille par sa justesse actuellement sur les pelouses hexagonales. A en croire notre consultant maison, Bruno Derrien, le natif de Oullins est à 29 ans "incontestablement l'arbitre numéro un de demain". C'est dire si la pression est forte sur les épaules de Stéphane Lannoy alors qu'une relève ambitieuse et compétente pointe le bout de son nez dans le petit monde fermé de l'oreillette et du drapeau à damiers. La sélection officielle : Cuneyt Cakir (Turquie), Jonas Eriksson (Suède), Viktor Kassai (Hongrie), Bjorn Kuipers (Pays-Bas), Stéphane Lannoy(France), Pedro Proença (Portugal), Nicola Rizzoli (Italie), Damir Skomina (Slovénie), Wolfgang Stark (Allemagne), Craig Thomson (Ecosse), Carlos Velasco Carballo (Espagne) et Howard Webb (Angleterre).