Lamy Chappuis, le coup du chapeau

  • A
  • A
Lamy Chappuis, le coup du chapeau
Partagez sur :

Week-end de rêve pour Jason Lamy Chappuis ! Vainqueur vendredi de l'épreuve par équipes en compagnie de Sébastien Lacroix, le Jurassien a enchaîné par deux succès en individuel, les deux jours suivants. Impressionnant sur les skis, le Français n'avait pas de rival ce dimanche, et s'envole en tête de la Coupe du monde.

Week-end de rêve pour Jason Lamy Chappuis ! Vainqueur vendredi de l'épreuve par équipes en compagnie de Sébastien Lacroix, le Jurassien a enchaîné par deux succès en individuel, les deux jours suivants. Impressionnant sur les skis, le Français n'avait pas de rival ce dimanche, et s'envole en tête de la Coupe du monde. Il vole Jason Lamy Chappuis. Mais il skie terriblement bien, aussi. Ce week-end, à Seefeld, le Jurassien n'a pas seulement confirmé sa montée en puissance. Il a écrasé la concurrence de toute sa classe. Vendredi, Lamy Chappuis a remporté l'épreuve par équipes en compagnie de son pote Sébastien Lacroix. Samedi, il s'est imposé en solitaire. Et dimanche... Personne n'a pu empêcher le double tenant du globe de cristal de porter à quatre sa série de victoires débutée une semaine plus tôt à Ramsau. Et pourtant, le leader du combiné français n'était encore une fois que septième après le saut, presque comme la veille (6e). Deux de ses compatriotes avaient même réussi à s'intercaler. Partis deuxième et troisième, Maxime Laheurte et François Braud ont rapidement unis leurs efforts pour mener la chasse derrière l'Autrichien Wilhelm Denifl. Mais derrière le duo tricolore, le TGV Lamy Chappuis s'est très vite fait entendre. Le Jurassien se sentait suffisamment fort pour ramener derrière le trio de tête un peloton de costauds incluant notamment Tino Edelmann. A la mi-course, les 30 secondes de retard accusés cinq kilomètres plus tôt étaient effacées, et les trois Français pointaient même aux trois premières places. Fort. Mais Lamy Chappuis était clairement le plus fort de tous. Bien placé dans un groupe d'une quinzaine skieurs, le champion olympique n'a eu qu'à laisser l'Italien Alessandro Pittin faire exploser la tête de course. Comme la veille, le Français et le Transalpin sont parvenus à se détacher en compagnie du Japonais Akito Watabe mais, avant même la dernière ligne droite, la messe était dite et l'écart creusé en faveur de "Flying Jason". Intouchable, Lamy Chappuis s'offre du même coup son 18e succès en Coupe du monde et une avance de 173 points sur Edelmann. Et pour couronner le tout, le Français peut se réjouir du tir groupé de François Braud (9e), Sébastien Lacroix (10e) et Maxime Laheurte (11e).