Lakers, la gueule de bois

  • A
  • A
Lakers, la gueule de bois
Partagez sur :

Le premier affrontement de la saison entre le champion et Miami a tourné à l'avantage des coéquipiers de LeBron James, auteur d'un triple-double lors de la victoire du Heat au Staples Center (96-80) lors du choc de la journée de Noël en NBA. Dans l'autre gros match de la soirée, Orlando est venu à bout de Boston (86-78), qui restait pourtant sur 14 victoires de suite. Les New York Knicks ont eux confirmé leur retour en grâce en l'emportant face aux Bulls (103-95).

Le premier affrontement de la saison entre le champion et Miami a tourné à l'avantage des coéquipiers de LeBron James, auteur d'un triple-double lors de la victoire du Heat au Staples Center (96-80) lors du choc de la journée de Noël en NBA. Dans l'autre gros match de la soirée, Orlando est venu à bout de Boston (86-78), qui restait pourtant sur 14 victoires de suite. Les New York Knicks ont eux confirmé leur retour en grâce en l'emportant face aux Bulls (103-95). Le match: Los Angeles Lakers-Miami (80-96) L'immense choc devait donner lieu à un mano a mano des plus haletants, mais le duel a tourné court. Face à des Lakers visiblement encore un peu troublés par leur surprenante défaite de mardi face à Milwaukee, le Heat n'a eu aucun mal à conquérir le Staples Center (96-80), en remportant tous les quart-temps. Le trio magique de Miami a répondu présent, surtout Bosh et James avec une mention spéciale pour ce dernier. L'ancien joueur de Cleveland a ainsi passé un triple-double, avec 27 points, 11 rebonds et 10 passes. Bosh s'est lui "contenté" d'un double-double, avec 24 points et 13 rebonds, tandis que Wade a passé 18 points. Intraitables pour décrocher leur 14e victoire sur les 15 dernières rencontres, les stars du Heat ont aussi pu compter sur le coup de pouce plus inattendu de leurs adversaires bien éteints. Odom a frôlé le double-double avec 14 points et 9 rebonds, mais Gasol et surtout Bryant ne l'ont pas vraiment secondé, auteurs de seulement 17 points chacun. Le premier des deux chocs prévus lors de la saison régulière entre les deux poids très lourds de la NBA a donc choisi son camp, indiquant peut-être une nouvelle tendance pour 2011. Le Heat paraît définitivement réglé, tandis que les Lakers sont dans le doute. Rien de bien méchant, mais la symbolique était forte face à son principal rival en ce jour de Noël. Les Français: Les deux joueurs tricolores qui ont pris part à cette journée de Noël ont connu des fortunes diverses sur les parquets de NBA. Malgré la défaite de Portland à Golden State (102-109), Nicolas Batum a ainsi rendu une copie très correcte, auteur d'un double-double avec 18 points et 10 rebonds en 35 minutes de jeu. A l'inverse, Ronny Turiaf n'a guère brillé avec les New York Knicks, malgré la victoire de prestige des siens devant Chicago (103-95). Le pivot français n'a inscrit que cinq petits points en 14 minutes, pour aucun rebond. Joakim Noah est bien sûr toujours sur le flanc. La stat: 14 Meilleure série de la saison régulière avec 14 victoires de suite, Boston est tombé à Orlando (78-86). Noël 2010 aura donc particulièrement souri aux franchises floridiennes, qui sont toutes les deux sorties vainqueurs des chocs du jour (avec Miami à Los Angeles). Malgré un 26-17 dans le deuxième quart-temps, qui permet aux Celtics de mener de 12 points à la pause, les champions 2008 ont complètement craqué au retour des vestiaires, encaissant un 21-17 puis surtout un 29-15 dans la dernière période. Kevin Garnett finit malgré tout meilleur marqueur du match avec 22 points... L'autre stat marquante de ce 25 décembre aura été l'oeuvre de Kevin Durant, puisque l'ailier d'Oklahoma a inscrit la bagatelle de 44 points lors de la victoire des siens face à Denver (114-106). Le record de la saison, à égalité avec Blake Griffin (Clippers).