Lake Louise: Riesch garde l'ascendant

  • A
  • A
Lake Louise: Riesch garde l'ascendant
Partagez sur :

Le duel est lancé, et il est pour l'heure à l'avantage de Maria Riesch. Nettement. Plus à l'aise que Lindsey Vonn dans les épreuves techniques, l'Allemande skie également sur les plates-bandes de l'Américaine en ce début de saison.. Samedi, comme vendredi, l'intéressée s'est imposée au bas de la descente de Lake Louise, avec une poignée de centièmes d'avance sur la triple tenante de la Coupe du monde. Un impressionnant doublé !

Le duel est lancé, et il est pour l'heure à l'avantage de Maria Riesch. Nettement. Plus à l'aise que Lindsey Vonn dans les épreuves techniques, l'Allemande skie également sur les plates-bandes de l'Américaine en ce début de saison.. Samedi, comme vendredi, l'intéressée s'est imposée au bas de la descente de Lake Louise, avec une poignée de centièmes d'avance sur la triple tenante de la Coupe du monde. Un impressionnant doublé ! L'an dernier à pareille époque, Lindsey Vonn avait posé les bases de la conquête de son troisième gros globe de cristal ici même, à Lake Louise. Doit-on en déduire que le chemin de Maria Riesch sera couronné de succès cette saison ? Possible. L'Allemande s'étant fendue du même doublé que l'Américaine, ce week-end, dans la station canadienne. Au lendemain de ce coup d'éclat synonyme de coup d'arrêt pour une Lindsey Vonn qui ne s'était plus inclinée en Alberta et dans sa spécialité depuis 2006, la Bavaroise a prouvé qu'elle avait de la suite dans les idées... Et un sacré tempérament ! Victorieuse pour 12 centièmes vendredi, Maria Riesch a cette fois repoussé sa grande rivale à 10 centièmes, après avoir compté jusqu'à 6 dixièmes d'avance sur le chrono référence de celle qui répondait au nom de Kildow avant son mariage. Une championne olympique de descente qui aujourd'hui encore se sera rendue coupable d'un écart monstre sur le haut du parcours - faute rattrapée sur le flanc à la manière du très élastique Bode Miller. Insuffisant cependant pour priver l'Allemande de sa deuxième victoire de la saison - pour déjà quatre podiums. Ainsi flanquée de 16 triomphes à son palmarès - parmi lesquels six descentes - Maria Riesch accroît son avance en tête du classement général de la Coupe du monde, avec 434 unités au compteur, soit 189 points de plus que Lindsey Vonn. Les deux femmes promettent néanmoins de se livrer une bataille sans merci cette saison dans les épreuves de vitesse, avec une marge incommensurable vis-à-vis de la concurrence. Ce samedi, Dominique Gisin a offert à l'équipe féminine suisse son premier podium de l'automne, en étant tout de même reléguée à près de 8 dixièmes de la lauréate du jour. La première Française, Marie Marchand-Arvier, 13e, a elle terminé à 1"35 de Maria Riesch.